Air Mauritius : deux pilotes dans la tourmente

Par Fernando Thomas O commentaire
Michael Kemp

La compagnie nationale d’aviation, Air Mauritius, offre toute sa collaboration à l’enquête visant à faire la lumière sur l’incident impliquant le copilote Quentin Duspeaux, à l’aéroport de Hong Kong. Il était en possession d’un objet non autorisé lors de son passage à la douane.

Il a été arrêté pour interrogatoire, avant d’être autorisé à quitter l’ex-territoire britannique.

Dans le communiqué émis le samedi 30 décembre 2017, Air Mauritius affirme que le « copilote Quentin Duspeaux a été retenu à l’aéroport de Hong Kong suite à son passage au filtre de sûreté avec un objet non autorisé ». Il s’agirait d’un Taser.

De nationalité belge, Quentin Duspeaux aurait quitté Maurice avec le Taser et a ensuite transité à Hong Kong avant de gagner Shanghai. C’est à la douane de Hong Kong que l’objet a été repéré.

Sollicité par Le Dimanche/L’Hebdo, Donald Payen, responsable des opérations au sol, déclare que la compagnie d’aviation attend une réponse émanant des autorités hongkongaises.

Quant au pilote sud-africain d’Air Mauritius, Michael Kemp, retrouvé mercredi, il est toujours hospitalisé en Malaisie. Selon la compagnie d’aviation, son état de santé s’est amélioré.

Donald Payen informe que le pilote sud-africain est toujours hospitalisé. « Il se porte mieux. Son épouse et son frère sont à son chevet. Toutes les procédures de rapatriement dépendront de ce que diront les médecins et la famille. Après quoi, Air Mauritius prendra une décision », dit-il.

Pour rappel, Michael Kemp avait disparu à Kuala Lumpur. Il avait effectué un vol vers la  Malaisie et devait embarquer sur un autre avion, le 26 décembre, cette fois en tant que passager, pour rentrer à Maurice. Toutefois, il ne s’est pas présenté à l’embarquement mardi matin. Ce n’est que mercredi qu’il a été retrouvé dans la capitale. Il portait des blessures. Selon l’ambassadeur mauricien en Malaisie, Eshan Patel, Michael Kemp, 34 ans, était très agité lorsqu’il a été retrouvé.