Artisanat : succès étincelant pour Kangel Bijoux Ltée

Par Vijayan Ayassamy O commentaire
Karine Perraud

Si dans la forme son entreprise a été enregistrée auprès des instances concernées il y a deux ans, Karine Perraud confectionne des bijoux fantaisie depuis huit ans. Ses œuvres qu’elle qualifie d’uniques séduisent de plus en plus de monde. Zoom sur une créatrice déterminée qui est à l’écoute de ses clients. 

«Laissez votre passion vous mener à votre profession. » Cette phrase de la célèbre animatrice américaine Oprah Winfrey semble aller comme un gant à Karine Perraud, gérante de Kangel Bijoux Ltée, située au 1er étage de l’Arts and Crafts Shop au Caudan Waterfront, à Port-Louis.

Ayant démarré de manière informelle il y a huit ans, Karine Perraud trouve un créneau où d’autres fabricants de bijoux fantaisie échouent souvent, tombant dans le confort et le quelconque. Chaque produit signé Kangel Bijoux Ltée est confectionné par Karine Perraud, forte de trois objectifs immuables : unicité, grâce et accessibilité.

Au cours des dernières années du collège, Karine Perraud est instruite dans les bases de l’art. Toutefois, la dure réalité du monde du travail l’emmène dans le monde de l’administration et du secrétariat. Pour compenser l’ambiance peu enjouée, elle s’adonne à sa première passion : la fabrication de bijoux avec une touche abstraite et originale.

Quand je confectionne un bijou, je me l’attribue, comme si je serais amenée à le porter moi-même.»

« Au départ, mes produits se sont fait connaître à travers le bouche-à-oreille. J’avais conquis mes premiers clients qui, à leur tour, parlaient de mes œuvres à leurs proches. C’est ainsi que j’ai réellement commencé la production artisanale. Au début je leur demandais un certain délai pour parfaire l’ouvrage selon leurs préférences. J’ajoutais ma touche personnelle et cela faisait mouche », fait valoir Karine Perraud.

Au four et au moulin

Engagée à fond dans ce second métier qu’elle porte davantage dans son estime, Karine Perraud abandonne son travail de bureau. Avec l’aide de son époux, elle structure sa micro-entreprise, afin d’être au four et au moulin. Elle rencontre personnellement ses clients pour définir leurs inclinations générales et ce, bien qu’il s’agisse d’un bijou fantaisie.

C’est il y a deux ans finalement que Karine Perraud finit par agencer sa petite entreprise en l’enregistrant auprès des instances appropriées. « C’était difficile de trouver en emplacement pour assurer le développement des œuvres et d’avoir un lieu de rencontres pour accueillir les clients et exposer mes produits. J’ai frappé à de nombreuses portes pour trouver une solution au Caudan Waterfront. La location pour une très petite boîte n’est pas évidente, mais nous avons au moins une meilleure visibilité. Le flux de visiteurs est important et de temps à autre, nous faisons de bonnes affaires. »

Pour pénétrer davantage le marché, Karine Perraud lance par la suite sa page Facebook, où elle peut publier ses coordonnées et des photos de ses ouvrages. D’ailleurs, elle multiplie les Likes que ses clientes reconnaissantes partagent avec leurs proches sur le réseau social. « Je fais essentiellement des bijoux fantaisie. Je réponds aux exigences de mes clientes car je suis à leur écoute afin de mieux cerner leurs attentes. Mais j’estime que je sors du lot, puisqu’en confectionnant un bijou, je me l’attribue. C’est comme si je fabriquais une œuvre que je serais amenée à porter moi-même. Je fais mon maximum pour la rendre la plus belle possible. Ce qui explique pourquoi je suis méticuleuse et exigeante envers moi-même. Les produits que je vends ne sortent pas d’une étagère. Chaque pièce qui quitte l’atelier est un ouvrage unique. »

Outre Le Caudan, avec l’aide de son époux, Karine Perraud rencontre des clients au Mall of Mauritius Bagatelle et dans le centre de la ville Lumière. Elle participe à des salons d’entrepreneurs organisés par la Small and Medium Entreprises Development Authority. « L’expérience en vaut la peine. On réalise de véritables chiffres d’affaires. Par exemple, j’ai été à Mahébourg. Les gens ne nous connaissent pas vraiment et ils sont un peu hésitants. Je peux le comprendre. Pour moi, il s’agit de développer de mon réseautage. »

Kangel Bijoux Ltée produit des ferronnières, des broches, des boucles d’oreilles, des colliers, des bracelets, des chaînes de pieds, des bouquets pour mariage et des boutonnières. Les prix débutent à Rs 100 pour un maximum d’environ Rs 1 500. La société peut être contactée sur sa page Facebook.