Aurélie Decotter : l'as de la broderie contemporaine

Par Mario Boutia O commentaire
Aurélie Decotter

L'audace est une clef importante qui peut aider une personne à ouvrir toutes les portes dans le monde des affaires. À 22 ans, Aurélie Decotter s'est jetée dans l'aventure sans trop savoir ce que demain lui réservera. N'est-ce pas la voie qu'ont empruntée des grands noms du commerce et qui ont, aujourd'hui, pignon sur rue.

Derrière cette jolie fille, au sourire facile, se cache une jeune femme déterminée et le regard résolument tourné vers l'avenir. C'est au coin des artisans au Caudan Water Front, où elle vient d’aménager son atelier d'artiste qu'on l'a rencontrée, lundi. Outre les acryliques représentant des paysages, elle s'est aussi spécialisée dans la broderie contemporaine. Son ouvrage représentant une tête de lion, fait avec des fils de laine, est époustouflant. Elle a pris près d'un mois pour achever ce chef-d’œuvre dont le prix est fixé à Rs 7 000.  Parmi ses autres travaux du même genre, on trouve la représentation d'un dodo et des scènes de la vie mauricienne.  Ses prix sont de Rs 1000 à monter.

Depuis toute petite, je suis attirée par l'art»

Où puise-t-elle ses inspirations ? Munie de sa caméra, elle prend en image des paysages et des scènes de rue qu'elle reproduit tout en ajoutant sa touche personnelle.  Une méthode de travail qu'ont adoptée plusieurs artistes contemporains. « Je suis inspirée par tout ce qui m'entoure », dit-elle.

Outre la broderie qu'elle a apprise de sa maman, Aurélie fait aussi du crochet, de la pyrographie et le macramé.  

«  Depuis toute petite, je suis attirée par l'art  », dit-elle. Et elle compte faire un nom dans le domaine.

C'est au collège qu'elle a appris la peinture et ce jusqu'au HSC. Après ses études, elle a travaillé pour un pyrograveur au Caudan WaterFront. C’est ce qui lui a permis d'ajouter la pyrogravure à son escarcelle. « J'ai tout appris sur le tas  », fait-elle comprendre. Elle explique que, si on connaît les bases du dessin, tout devient relativement facile.

Ambitieuse et déterminée - deux atouts essentiels pour faire son chemin dans le monde - Aurélie a choisi de se lancer à son compte.  Depuis peu, elle dispose d’un atelier au Craft Market au Caudan WaterFront.  Pari risqué face aux grosses pointures déjà présentes.  C'est vrai que l'on ne fait rien sans prendre de risque.