29 August 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Mario Boutia

Mario Boutia

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Une bonne santé, un travail, le bien-être familial et une bonne retraite. C’est la chaîne du bonheur pour l’homme. Un seul maillon affecté et c’est tout son monde qui s’écroule. C’est le traumatisme que subissent les employés des Casinos de Maurice.
Une  réunion entre le management de la State Invest­ment Corporation et la Casinos Emplo­yees Union est prévue vendredi prochain à 11 heures.
En dix jours, deux employés des Casinos de Maurice sont décédés. Pritviraj Luchoo, 52 ans, a subi, selon ses proches, « trop de stress ». Il était perturbé depuis qu’il a reçu sa lettre de mise à la retraite prématurée de la State Invesment Corporation.
Gênés par les travaux dans la région portuaire, les 291 pêcheurs de Port-Louis refusent une compensation financière de Rs 110 000 par personne. Ils annoncent une série de manifestations, dont la première aura lieu ce mercredi devant le ministère de la Pêche.   
Rebecca Bablee, Mevin Allagen, Moïse Manoula, ne sont pas des grands syndicalistes. Ils sont pourtant entrés dans la mémoire populaire pour leur combat en faveur des salariés d’Iframac et de Courts.
Le Kolektif Vilaz Morne organise, dans la dernière semaine d’août, une conférence publique pour sensibiliser les Mauriciens aux conditions de vie des habitants du village. La date dépendra de la disponibilité des ministres Soodhun (Logement et Terres) et Baboo (Arts et Culture).
Plusieurs motions ont été votées à l’assemblée générale spéciale de la Casinos Employees Union, mercredi. Les membres adresseront une pétition à la Présidente Ameenah Gurib-Fakim et à sir Anerood Jugnauth pour réclamer la révocation de Kurt Peters.
Wednesday, 12 August 2015 12:00

Opération escargot dans la capitale

La Federation of Hotels Taxis Association, qui regroupe les chauffeurs de taxis opérant aux abords des établissements hôteliers, annonce une manifestation syndicale devant le Air Mauritius Building, qui abrite le ministère des Infrastructures publiques et du Transport.
Des salariés de Courts accentuent la pression. Réunis dimanche au siège de la Confédération des travailleurs du secteur privé, ils menacent de faire une grève de la faim.
C’est finalement Mammouth (Mauritius) Ltd, avec David Isaacs comme fer de lance, qui reprendra les activités de Courts Mauritius. Quant aux employés d’Iframac, ils ont voté pour l’autogestion.
Page 1 of 74