23 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Michael Jean Louis

Michael Jean Louis

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Conseiller de Navin Ramgoolam, sir Bhinod Bacha, qui a travaillé avec trois chefs du gouvernement, a démissionné cette semaine, tout en disant mettre ses compétences au service du pays. Un appel du pied ?
Sunday, 14 December 2014 07:31

Les défis des leaders

À 84 ans, sir Anerood Jugnauth aura réussi ce que Navin Ramgoolam aura tenté de faire depuis de longues années, surtout lorsqu’il était au faîte de sa gloire. Il a pu, à première vue, rassembler une majorité de Mauriciens derrière sa seule personne. En apparence, le scrutin 2014 démontre une certaine convergence entre le destin d’un homme et celui d’un pays. Certes, cela déteint sur le MSM (qui semble apparaître comme le premier parti national du pays), le PMSD (qui se voit déjà remplacer le MMM) et le Muvman Liberater (un nouveau-né qui se retrouve avec sept députés). Mais c’est autour de la personnalité de SAJ, dont les adversaires ressassaient qu’il aurait « humilié toutes les communautés », que toute la frustration, pour diverses raisons, de la population s’est cristallisée.
Friday, 12 December 2014 16:25

Opinion : La 2e République assassinée

Sun Tzu rappelait que dans la guerre, « le nombre seul ne procure aucun avantage », et qu’il ne fallait pas avancer en se « reposant exclusivement sur la puissance militaire ».
« Mo pou vinn touni », nous a-t-il répondu lorsqu’on lui a dit que certaines questions seraient dérangeantes. Grosse frayeur, car Jean-Michel de Senneville serait capable de déambuler nu dans la rédaction. Mais c’était au figuré qu’il fallait prendre cette phrase. Le leader de l’Union Mauricienne est venu habillé... et s’est mis à nu.
Sunday, 02 November 2014 08:01

Surenchère

Petit. Sir Anerood Jugnauth s’est systématiquement attaqué aux « petits » partis. Ce fut le cas à Carreau-Laliane lundi et Plaine-des-Papayes vendredi.
Pour faire honneur au sens de l’humour des internautes qui commentent sur le site du Defi Media Group, nous avons regroupé une sélection de commentaires savoureux.
Sunday, 19 October 2014 07:00

Packaging politics

« Ainsi, le bon stratège contraint l’ennemi et ne se laisse pas contraindre par lui. » Les dirigeants de l’alliance MSM-PMSD-ML seraient-ils des adeptes de Sun Tzu ? N’empêche qu’ils ont appliqué à la lettre cette leçon du maître chinois (dans le domaine militaire).
Sunday, 12 October 2014 06:30

La coquetterie vertueuse de nos politiques

Défis factices. Au départ, il y eut Bhagwan… Rajesh. À un congrès le samedi 4 octobre au collège BPS, Beau-Bassin, il a défié Xavier-Luc Duval de l’affronter au no 20, précisant que plusieurs « Duval » ont été candidats dans cette circonscription. Quelle a été la réponse du leader du PMSD ?
Tuesday, 07 October 2014 06:00

Opinion : L’électeur reprend le pouvoir

L’Assemblée nationale a été dissoute lundi. La campagne électorale est donc officiellement lancée. Même si, dans les faits, le démarrage a eu lieu depuis que l’alliance PTr-MMM a été conclue.
Sunday, 05 October 2014 05:25

Une République 2.0

À quand le fond ? Dans la dernière édition de Le Dimanche/L’Hebdo, un internaute, ayant pris le pseudonyme de Reader, expliquait que l’actuel Président, malgré son « pouvoir somme toute symbolique », nommait comme Premier ministre celui qui commandait une majorité au Parlement. Ce qui va changer, selon lui, c’est qu’un « Président exécutif » ne va pas « qu’entériner » des décisions. Il pourra « prendre des initiatives de son propre gré » et pourra « tout aussi bien limoger » le Premier ministre « dans différents cas de figure », notamment l’absence d’une majorité parlementaire ou même une majorité « insatisfaite » au sein du Cabinet.
Page 1 of 4