25 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Naushad Korimdun

Naushad Korimdun

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Suite au départ du propriétaire Vicky Veeramootoo et de ses chevaux vers l’écurie Allet, l’écurie Hurlywood ne répond plus aux critères imposés et sa licence a été retirée, annonce le Mauritius Turf Club (MTC) mardi 9 septembre.
Si l’affaire suscite un  tollé sur les réseaux sociaux, Ian Paterson ne se sent aucunement coupable d’une quelconque « faute ». Le Chairman of Racing Stewards a été aperçu mardi soir 29 juillet dans un restaurant à Grand-Baie avec sa famille. Le fait que des jockeys se trouvaient à une table avoisinante suscite la polémique.
Le  conseil d’administration du Mauritius Turf Club (MTC) s’est réuni en séance spéciale vendredi 25 juillet pour passer en revue les incidents survenus ces dernières semaines au Champs-de-Mars.
L’enquête des Administrateurs du Mauritius Turf Club (MTC) sur le déroulement de la 6e course de la journée hippique du samedi 28 juin se poursuit.
L’affaire Gemmayze Street a connu un développement de taille mardi 1er juillet. Les administrateurs du Mauritius Turf Club (MTC) ont décidé à la mi-journée de révoquer les licences du jockey brésilien Fausto Durso et de Bud Gujadhur, entraîneur de l’écurie Paul Foo Kune.
Le verdict est tombé mardi 1er juillet. Les Commissaires des courses ont infligé 20 journées de suspension et une amende de Rs 100 000 au jockey brésilien Fausto Durso ; l’entraîneur de l’écurie Paul Foo Kune, Bud Gujadhur, a lui écopé de Rs 200 000 d’amende et 20 journées de suspension.
Le 6e course de samedi dernier fait couler beaucoup d'encre et alimente les débats. Beaucoup reprochent à Fausto Durso sa monte sur Gemmayze Street, doublure de l'écurie Paul Foo Kune, dans la course principale remportée par le porte-drapeau de cet établissement, à savoir Captain Firth. D'ailleurs, une enquête ouverte d'office samedi, sur les circonstances de cette epréuve, a été ajournée à ce mardi matin. Le verdict est attendu avec impatience.
L’enfant terrible du turf mauricien, qui revient d’une suspension de deux semaines, donnera priorité aux coursiers de l’écurie Mahess Ramdin.
A l’issue d’une enquête sur la performance du cheval Liam, qui a terminé à la troisième place dans la 8e course lors de la 16e journée disputée samedi 21 juin, le jockey mauricien Dinesh Sooful a écopé de deux journées de suspension mardi 24 juin.
Le jockey mauricien Vijay Anand Bundhoo a écopé d’une lourde sanction pour sa monte sur Man of His Word, dans la 3e course de la 10e journée. Il a été suspendu mardi 20 mai pour une période de six mois pour avoir piloté le cheval de l’écurie Foo Kune « in a foul manner ».
Page 1 of 2

Google+