02 February 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Sabine Lourde

Sabine Lourde

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Il était un ouvrier agricole qui gagnait honnêtement sa vie en travaillant dans des champs de cannes. Du jour au lendemain, sa vie a cependant basculé. Il  a perdu l’usage de son bras droit à la suite d’un accident de travail. Depuis, il a effectué plusieurs démarches auprès de la Sécurité sociale pour obtenir une allocation d’invalidité, mais en vain.
Leurs filles sont devenues leurs pires ennemies. Constat insupportable que celui de ce couple habitant  Curepipe. Il dit subir en silence la violence et le manque de respect que leur infligent leurs deux filles. Les voisins, témoins de ces violences répétées, ne sont pas restés insensibles et ont informé la police de cette situation.
Feroze Mudhoo est aux anges. Depuis le 3 décembre, il a réintégré son poste au sein de la Special Mobile Force (SMF) pour ensuite être muté dans la force régulière. Ce qu’il souhaitait ardemment. Un revirement de situation a calmé ses angoisses.
Anttish ne peut mener une vie d’adolescent normale. Il souffre d’un trouble cardiaque à seulement 14 ans. Son cas nécessite une intervention en Inde pour l’implantation d’un ‘pacemaker’.
Entre propriétaires de maison et locataires, les relations ne sont pas toujours faciles. Peut-on faire confiance au premier venu, se demande la famille Joomun de Port-Louis. Ses membres sont contraints de solliciter la justice pour récupérer la jouissance de leur maison qu’ils ont donnée en location. Ils se disent floués.
Gare de Rose-Hill. C’est le train-train quotidien. Alors que certains passagers attendent gais comme des pinsons pour profiter du bus ‘premium’, d’autres rongent leur frein en espérant avoir leur bus « ordinaire » au plus tôt. La faute à un tarif majoré de Rs 6 qui fait grincer des dents. Petit détour.
Personnaliser la tonalité d'attente de son mobile. Narain Tacoorsing alias Sanjay, en rêvait depuis peu. Le 14 janvier, ce quadragénaire de Montagne-Blanche opte pour le service. Mais alors qu’il devait jouir d’une sonnerie personnalisée durant un mois, l’usager n’aura bénéficié de ce service payant qu’un jour seulement.
La patiente souffre-t-elle d’un problème psychiatrique ou est-elle victime d’une bévue du médecin ? Koshal Aubeeluck, une habitante de Vallée-Pitot affirme être sain d’esprit et n’avoir jamais suivi de traitement psychiatrique.
Leelah, 40 ans, et Sunilduth, 50 ans, rêvaient d’une vie paisible. Unis dans les années 90, ces parents de trois enfants de Camp-de-Masque Pavé recherchent le bonheur désespérément. Leur vie a été parsemée d’embûche. Ils nous relatent leur dur quotidien.
Est-elle victime d’une politique de deux poids deux mesures ? C’est la question qui taraude Mireille Ramsamy. Cette habitante de Bambous est furieuse et désemparée.
Page 1 of 69