31 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Shaffick Hamuth

Shaffick Hamuth

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
En 2012, le gouvernement, à travers son ministre des Finances d’alors, émit le souhait d’atteindre un PIB par tête d’habitant de 20 000 dollars en 2020. Depuis, les autorités travaillent d’arrache-pied pour arriver à cet objectif, d’où l’émergence de nouveaux piliers économiques et des grandes réformes. Mais ce rêve se réalisera-t-il en 2020, 2025 ou 2036 ?
Dans moins de quatre mois, le cinquième et dernier Budget du présent mandat sera présenté, cette fois-ci, par le Premier ministre lui-même, en sa capacité de ministre des Finances suppléant.
Wednesday, 16 July 2014 14:00

Marché boursier :Une baisse généralisée

Le Semdex a clôturé à 2,075,82 points la semaine dernière. Le ‘turnover’ se chiffre à Rs 225 millions, avec les investisseurs étrangers achetant des titres pour un montant de Rs 81,5 millions et vendant pour Rs 134,8 millions. Les transactions étaient relativement modestes, ce qui explique une baisse des principaux indices.
Réduire le déficit budgétaire, établir un programme de privatisation et ouvrir davantage des secteurs clés de l’économie aux investisseurs étrangers : ce sont les trois grands axes du premier Budget du nouveau gouvernement indien dirigé par Narendra Modi, après sa récente écrasante victoire aux législatives indiennes. Le gouvernement s’engage à réduire le déficit de 4,5 % en 2014 à 4,1 % en 2015 et 3,6 % en 2016.
Wednesday, 16 July 2014 14:05

Dossier : Ces projets qui refont surface

La situation politique influe automatiquement sur l’économie. Alors que les économistes et les industriels sont d’avis que l’instabilité politique met les investisseurs en mode d’attente, pour d’autres, c’est l’occasion de rêver à un nouvel élan économique qui accompagne tout nouveau gouvernement en place. Dores et déjà, des méga-projets d’investissements qu’on croyait oublier remontent à la surface.
Le dernier relevé de la Banque de Maurice indique que le secteur privé est endetté à hauteur de Rs 302 milliards au 31 mai 2014, dont Rs 178 milliards en emprunts, Rs 73 milliards en devises étrangères et Rs 37 milliards en découverts bancaires. À noter que le chiffre total inclut l’endettement des salariés à hauteur de Rs 29,7 milliards.
Friday, 04 July 2014 08:55

Equal Rights: Are we there yet?

“All Mauritians are equal, but some Mauritians are more equal than others.” This is the conclusion that George Orwell might have reached, were he to visit Mark Twain’s paradise today.
Le secteur immobilier a connu un progrès immense ces dernières années, grâce aux projets RES et IRS. Depuis 2006, le secteur immobilier en général a attiré plus de Rs 35 milliards d’investissements directs étrangers. L’IRS et le RES attirent principalement les Français, les Sud-africains et les Britanniques. Ce secteur a créé des milliers d’emplois directs. Toutefois, il ne faut pas oublier que le secteur immobilier est lourdement endetté.
Le ‘Knowledge Hub’ a-t-il atteint sa vitesse de croisière ? En effet, malgré les divers scandales ayant éclaboussé l’image du secteur, une étape importante a été franchie récemment avec la pose de la première pierre du campus de Pamplemousses.
A true social worker, Pritish Yash Ramchurn as a young professional, has deeply cultivated the habit to serve in whatever capacity he can. Yash has been working diligently towards solving community issues affecting the socio-economic life of citizens of his area.  Known for his innovative ventures and his leadership skills, our fighter aspires to achieve further than his potential.
Page 1 of 32

Google+