27 February 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Nilen Kattany

Nilen Kattany

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Le mystère autour du Cabinet Memo 250 s’épaissit alors que le procès sur l’affaire MedPoint tire à sa fin. Ce document est la preuve que le Conseil des ministres a donné son aval pour l’acquisition de la clinique, le 18 juin 2010. Pravind Jugnauth soutient s’être retiré de la réunion alors que cette question était débattue. Aucune des parties n'a pu mettre la main sur ce « mystérieux » document.
Le mystère autour du Cabinet Memo 250 s’épaissit alors que le procès MedPoint tire à sa fin. Ce document est la preuve que le Conseil des ministres avait approuvé l’acquisition de la clinique MedPoint le 18 juin 2010 ; date à laquelle Pravind Jugnauth s’était retiré de la réunion. Mais il est aussi mystérieux qu’introuvable.
Elle a assisté à l’agression mortelle de son époux. Malini Lochun a relaté en Cour d’assises, mardi, les circonstances dans lesquelles son mari  Satyadeo Prakash a trouvé la mort, le 1er janvier 2008.
Il est recherché par les autorités indiennes depuis son évasion en mai 2014. Kollam Gangi Reddy, un présumé contrebandier indien, soupçonné d’avoir des connexions avec des criminels internationaux, a été arrêté et détenu par la police mauricienne. Il fait l’objet d’une demande d’extradition de la Grande Péninsule.
Nandanee Soornack a quitté Maurice, laissant derrière elle une ardoise de Rs 58,9 millions. Des dettes contractées par sa compagnie, Airway Coffee Co Ltd, auprès d’Airports of Mauritius Ltd et de sa filiale, Airport Terminal Operations Ltd. Une mise en demeure a été servie à Airway Coffee et à son directeur, Rakesh Gooljaury.
Ouf de soulagement pour un directeur de compagnie ! Il a été blanchi par la Cour intermédiaire pour usage de faux. Dinesh Kumar Jaunky était accusé d’avoir utilisé une fausse lettre du Mauritius Examinations Syndicate pour obtenir des diplômes en informatique.
La Cour intermédiaire a maintenu le procès contre Siddick Chady et Prakash Maunthrooa dans l’affaire Boskalis. Ils sont accusés de corruption et d’entente délictueuse respectivement. Ces anciens hauts cadres de la Mauritius Ports Authority (MPA) avaient réclamé l’arrêt des procédures judiciaires.
Ils sont quatre à contester la décision du Public Bodies Appeal Tribunal (PBAT), mais leur action concernait 248 anciens « General Workers » de l’Assemblée Régionale de Rodrigues.
Les partis politiques ne manquent pas de bienfaiteurs. D’ailleurs, ils avouent tous avoir reçu des dons. Mais la gestion de ces dons, surtout lorsqu’ils sont en espèce, diffère d’un parti à l’autre. Du moins, c’est ce que laissent entendre les trois principaux partis du pays : MSM, MMM et PTr.
L’une des trois conditions rattachées à la liberté conditionnelle de l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam, après son arrestation dans la nuit du 6 au 7 février pour blanchiment d’argent et entente délictueuse dans l’affaire Roches-Noires, a été révisée vendredi 13 février par le tribunal de Curepipe.
Page 1 of 111