23 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Preity Ramessur

Preity Ramessur

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
C’est la guerre entre les prostituées qui écument les rues de Quatre-Bornes. Dans la soirée du lundi 6 octobre, Bella, l’une d’entre elles, aurait été agressée à l’arme blanche aux seins et aux fesses par une dénommée Dina S. Motifs : une histoire d’argent et un problème de territoire. Des menaces d’enlèvement et d’agression à l’acide auraient aussi été proférées.
Une bande de jeunes voleurs a été démantelée après une campagne de sensibilisation menée à Saint-Pierre, mardi. Deux mineurs de 9 et 12 ans ont reconnu leur participation dans divers vols avec effraction dans la région.
La relation père-fils battait de l’aile. Le jeune homme n’en pouvait plus des multiples humiliations et insultes de son père. Une situation, dit-il, qui a duré pendant plusieurs années.
Cinq jours après l’agression de Mario Bahadoor, Soodesh Boodooa, son présumé meurtrier, s’est présenté à la MCIT. Il dit être le seul à s’en être pris au colporteur de 54 ans, mais Marceline, la veuve du disparu, affirme que plusieurs individus l’ont tabassé.     
Des matériaux de construction, valant Rs 100 000, ont été volés sur un chantier à Quatre-Sœurs, il y a quelques semaines. Dans le sillage de cette enquête, un garde-chiourme de 42 ans a été arrêté par les limiers de la CID de Bel-Air-Rivière-Sèche. Il est soupçonné de recel.
Une adolescente de 17 ans allègue avoir été agressée et victime d’attouchements, dimanche. Son agresseur serait son père.
Le courage n’a pas d’âge. Et ce n’est pas Samila qui dira le contraire à propos de son petit-fils Kethvish. Cette grand-mère de 87 ans dit devoir son salut au courage de cet ado de 16 ans. Alors qu’elle se faisait attaquer par deux malfrats à son domicile, c’est le jeune homme qui l’a sortie de leurs griffes. Cela s’est passé à Quartier-Militaire le mardi 23 septembre.
Une jeune femme est tombée des nues, mercredi matin, en apercevant un individu se livrer à des actes indécents à travers la fente d’une clôture. Le présumé exhibitionniste se serait excusé auprès de la jeune femme.
Mario Bahadoor a été agressé il y a cinq jours. Admis aux soins intensifs de l’hôpital du Nord, il est décédé mercredi. Avant de sombrer dans le coma, il avait confié à son épouse que des individus l’auraient brutalisé pour une histoire d’argent.
Une veuve allègue qu’un policier lui aurait escroqué Rs 23 000 contre une fausse promesse d’emploi dans le service hospitalier. Cette mère de deux enfants aurait sacrifié sa lump sum dans l’espoir de trouver un emploi pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle a porté plainte à la police de Rose-Belle. 
Page 1 of 56

Google+