08 July 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Ellvina Nallan

Ellvina Nallan

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Rajcoomar Ramphul a été longuement interrogé par la Major Crimes Investigation Team (MCIT) dans le cadre du meurtre de Nizam Ramchurn samedi soir. Le suspect a avoué avoir poignardé celui-ci parce qu’il avait abîmé sa voiture. Il a été inculpé de meurtre, alors que son épouse sera poursuivie pour complot.
Il n’a pas eu pitié d’un malvoyant. Il l’a sauvagement agressé parce que celui-ci avait accidentellement endommagé son van avec sa canne blanche. C’était jeudi dernier vers 11 heures à Quatre-Bornes. Le malvoyant a dénoncé cette agression au poste de police de Quatre-Bornes.   
Ouf de soulagement pour les deux fils de Rajcoomar Ramphul. Arrêtés dimanche 5 juillet dans le cadre de l’enquête policière sur le meurtre de Nizam Ramchurn, ils ont été présentés lundi 6 juillet devant le tribunal de Mahéboug, où aucune charge n’a été retenue contre eux.
Drame à la rue La Chaux, Mahébourg, samedi soir. Nizam Ramchurn, 27 ans, a été mortellement poignardé par le père de sa fiancée. Le présumé meurtrier, âgé de 42 ans, son épouse et leurs deux fils sont en détention. Au cœur de cette agression mortelle, une violente dispute entre le jeune homme et sa bien-aimée.
Une dispute entre un homme de 26 ans et sa petite amie a viré au drame à la rue La Chaux, Mahébourg, samedi soir 4 juillet.
Qui dit vrai : l’employeur, un planteur d’ananas, qui affirme avoir été manipulé par l’assistante qu’il souhaitait embaucher, ou celle-ci, qui soutient avoir reçu des avances déplacées ?
Girish Hemraze, un des rescapés de l’intoxication au monoxyde de carbone survenue récemment au centre de méditation de la Chinnamasta Maha Kali Association a été arrêté mercredi. Il est provisoirement accusé d’homicide involontaire par négligence. Quatre personnes avaient péri en cette nuit fatidique.
Une jeune femme de 24 ans, habitant l’Est, allègue avoir été violée par son ex-fiancé de 25 ans, mardi à son domicile. La police de Brisée-Verdière recherche le présumé agresseur.
Rajesh défend son fils Sarvesh bec et ongles. « Il n’est pas un voleur. Il n’a pas volé de l’argent ou des bijoux, mais il a pris deux statuettes d’un temple, car il les adore », dit-il à Le Dimanche/L’Hebdo. Rajesh explique que son fils, qui fréquente un star college, est un élève brillant. « Sarvesh a obtenu 13 unités au School Certificate.
Sarvesh aime dire des prières. Il se rend souvent au temple de Belle-Vue Pilot. Ce collégien de Lower VI est attiré par deux statuettes qui s’y trouvent. Jeudi 28 mai. Vers 11 h 30, il se rend au temple, et brise un panneau vitré pour accéder aux deux statuettes d’une valeur de Rs 15 000. Puis, le mineur les cache dans un buisson.
Page 1 of 68