05 July 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Ariane Lefort

Ariane Lefort

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
C’est une arme très puissante qui, si elle est dirigée contre des politiciens, peut briser des carrières. La Prevention of Corruption Act a fait une nouvelle victime cette semaine. Mais avant Pravind Jugnauth, d’autres politiciens de moindre envergure sont tombés sous les provisions de cette législation.
Dans une déclaration aux journalistes, à l’issue de sa comparution devant le tribunal de Port-Louis mardi après-midi 24 juin, l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam affirme qu’il n’a « coulé » à aucun moment son ancien no 3 dans l’affaire Betamax.
L’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam, arrêté et relâché sur parole mardi 23 juin dans l’affaire Betamax, a été présenté devant le tribunal de Port-Louis en début d’après-midi mercredi 24 juin.
• La requête de l’Asset Recovery Unit agréée par le juge Bobby Madhub vendredi à 22 heures
• Gel d’un compte que le leader du PTr détient avec Ah Fat Lan Hing Choy
Les comptes bancaires, actions, biens mobiliers et immobiliers de Dawood Rawat, Chairman Emeritus du group BAI, et de ses trois filles Adeela, Laina et Kerima, ont été gelés.
Le magistrat Prithviraj Balluck de la Bail and Remand Court a accordé lundi 6 avril la liberté conditionnelle au constable Johny Laboudeuse, accusé à titre provisoire d’assassinat d’Iqbal Toofanny.
Le magistrat Prithiviraj Balluck, de la Bail and Remand Court, donne deux mois à la police pour boucler son enquête dans la fusillade à Petit-Verger, qui a coûté la vie à Yoven  Vineyen Velangany le 19 avril 2014. Au cas contraire, Jean Harel Philippe, l’un des suspects arrêtés dans cette affaire, sera remis en liberté conditionnelle.
Le Chief Government Valuer Yodhun Bissessur et le Lead Government Valuer Aneerood Jeebodhun ont comparu mercredi matin 1er avril devant la magistrate Niroshini Ramsoondar.
Les anciens ministres travaillistes, Lormus Bundhoo et Satish Faugoo, poursuivis pour « outrage à un agent public », ont plaidé non coupables devant la magistrate Nalini Senevrayar-Cunden, siégeant au tribunal de Mapou, jeudi matin 26 mars. Le procès sera pris sur le fond le 11 août.
C’est un « cas complexe » et un « high profile case » impliquant des personnalités influentes, a affirmé l’inspecteur Ajay Ramkelawon du Central CID devant le tribunal de Mapou.
Page 1 of 13