23 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Christina Vilbrin

Christina Vilbrin

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Les consommateurs revoient à la hausse leur budget pour l’achat de certains produits de consommation. Plusieurs articles ont, en effet, vu leurs prix grimper ces temps-ci. Il n’y a que le lait dont le prix est en repli. Tour d’horizon.
Si sur la scène internationale les affaires sont bonnes pour les franchises, elles sont toutefois loin d’avoir le même succès à Maurice. Les cas de Pick n Pay, Pizza Hut et tout dernièrement de Mr Price attestent de cet état de choses. Pourquoi ces grandes enseignes ont essuyé des échecs sur notre sol ? Explications.
Il faut revoir de fond en comble la stratégie touristique du pays. La croissance des arrivées n’est pas le seul facteur à prendre en compte si l’on aspire au développement de l’industrie, insiste Ajay Jhurry.
2 618 personnes ont perdu leur emploi de janvier à août et se sont inscrites au ‘Workfare Program’, selon les données compilées par le ministère du Travail.  Des chiffres qui interpellent d’autant plus que le taux du chômage reste élevé.
Hier encore, ils étaient des salariés. Aujourd’hui, ce sont des licenciés. Comment ces Mauriciens vivent-ils les heures sombres de leur licenciement ? Arrivent-ils à s’en sortir ? Confessions de Ruby, Poonam et Reaz.
Habitués à un certain niveau de vie, les jeunes font preuve de prévoyance et songent à se mettre à l’abri financier au moment où ils prendront leur retraite en souscrivant à des plans de pension privés. Toucher une pension de vieillesse maigrichonne de l’État, très peu pour eux.
Une représentativité de 30 % de candidats de sexe féminin n’est qu’un tout petit pas pour faire céder le plafond de verre, avance Mala Chetty. Dans l’entretien qui suit, elle se prononce en faveur d’un partage de pouvoir équitable entre le Président et le Premier ministre tout en faisant le procès du Best Loser System.
Mr Price, qui fait partie de la chaîne de magasins sud-africains spécialisés en vêtements et accessoires, tirera sa révérence le 30 septembre.
C’est Rama Sithanen qui devrait être présenté comme le prochain ministre des Finances sous un éventuel gouvernement Ptr-MMM. Dans le camp des opérateurs économiques, le come-back de Sithanen est vivement salué.  Certains observateurs craignent, toutefois, qu’ils prônent une politique pro-secteur privé et qui soit au détriment de la population.
Aux yeux du secteur privé, l’alliance PTr-MMM est apte à diriger le prochain gouvernement et à mener le pays vers la voie du progrès économique, souligne Rajiv Servansingh, observateur économique et directeur du cabinet de conseils MindAfrica.
Page 1 of 145

Google+