25 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Didier Hortense

Didier Hortense

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Ashok Subron, principal animateur de Rezistans ek Alternativ, revient sur la situation politique. Il estime qu’une alliance PTr/MMM est  fort possible et n’écarte pas des législatives anticipées pour bientôt. Il fustige aussi les Rouges et les Mauves au sujet des discussions sur la réforme électorale.
Ce jeudi, Paul Bérenger rencontrera, une nouvelle fois, le Premier ministre pour parler de réforme électorale, de 2e République et d’alliance. Le leader des Mauves réunira, vendredi, un BP spécial qui devrait se pencher sur cette rencontre. Si les choses sont positives entre les deux leaders, une alliance PTr/MMM devrait être vite concrétisée, débouchant sur des législatives anticipées.
Plusieurs projets de loi ont été passés en revue, mais n’ont pas encore été introduits au Parlement pour être débattus et votés. Par exemple, le 20 décembre dernier, le Cabinet avait pris note de l’introduction de l’Intellectual Property (Institutional Arrangements) Bill au Parlement.
Ça s’agite sur la scène politique et ces chamboulements ont aussi gagné les rues. Ainsi, à Port-Louis, dans la circonscription No 2, des murs ont été tagués. « Pas touss nu DPM », peut-on y lire. Cela en référence au Deputy Prime Minister Rashid Beebeejaun, élu de la circonscription.
Face à une « incompréhension » de certains militants des évolutions politiques, les Mauves débutent une campagne d’explication sur le terrain.
Le MMM et le MSM font désormais bande à part sur le terrain. Mais aucun des deux partenaires, plutôt ex-partenaires, ne veut prendre les devants pour briser le mince fil fantomatique les reliant toujours. Si Paul Bérenger a multiplié les piques vis-à-vis du MSM ces derniers temps, le parti Soleil évite, lui, toute critique acerbe envers les mauves.
La réforme électorale n’intéresse pas que les partis politiques. Le National Economic and Social Council (NESC) se penche aussi sur la question et présentera au Premier ministre un ‘Opinion Paper’ avant le 5 mai, date butoir pour la présentation des propositions dans le cadre du White Paper.
Le Remake 2000 ne tient plus qu’à un fil, mince, presque invisible. Tant le MMM que le MSM refusent de briser leur alliance, bien que les deux partis fassent déjà bande à part.
C’est une journée importante qui s’annonce en ce samedi 19 avril, surtout pour le Remake 2000. Le comité central du MMM se réunira en début d’après-midi afin de décider s’il y aura ou pas de meeting du 1er-Mai conjoint MMM-MSM. Une séance qui risque de durer, comme l’explique un membre du comité central des mauves.
Thursday, 17 April 2014 10:57

Remake 2000 : d’amour au désamour

14avril 2012. Les délégués du MMM se réunissent à Belle-Rose. Le but : ratifier une alliance qui a déjà été conclue entre le MMM et le MSM, sous le nom de Remake 2000.
Page 1 of 108

Google+