22 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Emma Chelumbrum

Emma Chelumbrum

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Elle a eu plus de peur que de mal. Une famille habitant à l’avenue Berthaud à Quatre-Bornes a été contrainte de déménager. Et pour cause, des travaux du tout-à-l’égout entrepris par la Wastewater Management Authority (WMA) dans la région, et ce depuis deux ans, ont provoqué une montée des eaux.
Son fils hérite d’une somme de Rs 213 000 de la défunte épouse de son concubin. Hélas, Mireille, n’est pas en mesure de toucher cet argent. Selon la banque, il n’existerait aucun lien de parenté entre la donatrice et l’héritier...
Il a 67 ans, et il habite chez son frère depuis son jeune âge. Varoona Beeharry, un célibataire de 67 ans, établi à Vacoas, réclame un peu plus de considération à son égard. Depuis octobre dernier, ce pensionné a soumis une demande pour obtenir une allocation de Rs 255 sur le riz et la farine.
Les membres des Forces vives du Ward IV se mobilisent pour dénoncer l’inaction des autorités. Durant la campagne électorale, des individus à l’allure louche circulaient constamment dans leur quartier et en profiter pour « casse en ti pose ».
Un Italien se dit constamment « harcelé » par des Mauriciens. Certains le confondent avec Pietro Allata, un businessman blanchi par une Cour de justice pour attentat à la pudeur sur une employée.
Un habitant de Lallmatie envisage des poursuites contre un concessionnaire. Il avance que le système de freinage de son pick-up de la marque Hilux comporte des dysfonctionnements et, ce, depuis qu’il l’a acheté en 2012. Le concessionnaire évoque, lui, avoir sollicité une rencontre avec le client après les élections.
Victime d’un accident de la route en février dernier, une jeune mère peine à entamer des poursuites légales. Motif : sa  Form 58 a disparu de son dossier médical. La police a soumis une requête auprès de l’administration de l’hôpital Victoria de Candos.
Forcé à la retraite après 26 ans de service, D.K., un ancien policier, est devenu aveugle suite à un accident survenu alors qu’il était dans l’exercice de ses fonctions. Aujourd’hui, il réclame l’annulation de son emprunt, qui s’élève à Rs 1,22 M, contracté auprès de la Mutual Aid en 2011. Un homme de loi lui apporte son soutien.
Il ne compte pas se fier sur sa pension d’invalidité pour subvenir aux besoins de ses deux filles. Lindsay Eléonore, chef de cuisine, a subi une amputation et se déplace aujourd’hui à l’aide d’une prothèse. Sauf que cette jambe artificielle a tendance à lui faire perdre l’équilibre.
Souffrant de douleurs musculaires, un habitant de Belle-Rose s’était rendu à l’hôpital Victoria, à Candos, pour des soins. Il a été contraint de se rendre dans le privé pour trouver la guérison. Le motif : le département abritant tous les dossiers médicaux était cadenassé. Aigri et mécontent, Raj Seegobin a fait part de cet incident auprès du ministère de la Santé.
Page 1 of 78