23 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Irfaad Olitte

Irfaad Olitte

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Drogue, cellulaires et autres objets illicites. Les parrains de la prison sont à la tête d’un véritable trafic. Ces caïds soudoient des gardes-chiourmes et commercialisent ces objets auprès d’autres détenus. En renvoyant le condamné Siddick Islam, alias Ner, à la prison de La Bastille, le Commissaire Jean Bruneau l’a qualifié de très influent sur le plan financier. Comment opèrent ces caïds ?
La police de Grand-Baie enquête sur le viol d’une Malgache de 46 ans. Les faits se seraient produits samedi 5 avril. Elle aurait été aspergée d’alcool avant d’être agressée sexuellement. Le suspect court toujours.
L’homme religieux plaide le consentement. On l’accuse de viol et de sévices sur une ancienne adepte d’ISKCON. Mais Prabhu Girdhari clame son innocence. Prema, la présumée victime, maintient dans sa déposition qu’elle « a eu des relations avec lui sous la contrainte ».
Iswanand Jeetoo : « Elle ne faisait pas son âge »
Une société en décadence ? La pauvreté ? Qu’est-ce qui pousse des adultes à jeter des enfants de 13-14 ans dans la spirale de la prostitution ? Qu’est-ce qui incite ces hommes ou femmes, des monstres – n’ayons pas peur des mots –, à les exploiter, tant pour se faire de l’argent que pour satisfaire leurs pulsions ?
Alors qu’il était dans le collimateur de la brigade antidrogue mauricienne (Adsu), David O. a été coffré par la police malgache. À l’aéroport SSR, Plaisance, un Mauricien a été arrêté avec du gandia dans ses chaussettes.
Aucune arrestation n’est intervenue après le meurtre de Mantee Murchoyea. Les enquêteurs étudient toutes les pistes afin de résoudre ce mystère. Vengeance familiale ? Règlement de comptes ? Sorcellerie ou erreur sur la personne ? Il y aurait en effet deux Mantee Murchoyea. Les policiers sont sur la brèche.
Plus de trois jours après la macabre découverte du cadavre de Mantee Murchoyea, découpé en plusieurs morceaux, le ou les présumés meurtriers courent toujours.
Se disant trahi par sa femme Deepa, Ashish Takoordyal l’a tuée froidement. Il a découpé le cadavre au ‘grinder’ avant de le balancer dans un ravin à la montagne Trois-Mamelles.
Il songerait à interroger « under warning » le commissaire de police (CP) et a porté plainte contre le chef de police de Rodrigues. Est-ce un showman ou un fin limier ?
Développement dans l’affaire de l’agression à l’acide d’une famille de Plaine-Verte, le 31 décembre. Le produit utilisé pour perpétrer l’attaque serait de la soude caustique et non de l’acide, comme le soupçonnait la police.
Page 1 of 26

Google+