26 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Irfaad Olitte

Irfaad Olitte

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
La Eastern High Security Prison de Melrose connaît-elle ses premières failles sur le plan sécurité ? C’est la question que se pose le personel. Si, en septembre dernier, une tentative d’introduire deux téléphones dans les cellules a été déjouée, par contre, la semaine dernière, un portable soigneusement dissimulé dans un emballage plastique a été découvert non loin des toilettes du de la salle de repos des gardes-chiourmes.
Le médecin avait exprimé de la sympathie pour cet étudiant bangladeshi et lui avait ouvert la porte de sa maison. Mal lui en a pris de faire confiance à un étranger. Le Bangladeshi a en effet forcé le coffre de son patron avant de prendre l’avion en catimini avec son argent.
Jour noir pour la NCG. Deux éléments de la National Coast Guard ont trouvé la mort dans un accident dans le port vendredi soir. Homjaysing Harpal, 31 ans, et son collègue Mahesh Kumar Balloo, 24 ans, étaient à bord d’un patrouilleur quand le remorqueur Ochna l’a percuté. 
Saturday, 01 November 2014 10:10

Élections et violences : la tension monte

Mercredi soir. Navin Ramgoolam et Paul Bérenger quittent Bon-Accueil sous forte escorte, policiers et gros bras. Un peu plus tard, Sailesh Fowdar, qui assure la garde rapprochée d’Anil Bachoo lors de ses déplacements politiques au No 9 (Flacq/Bon-Accueil), se fait agresser. Il reçoit une décharge électrique par des bouncers. Il s'écroule et finit aux urgences.
Ils sont des centaines à travailler à Maurice. Loin de leurs familles, des Bangladeshis, longtemps soumis à la rigueur parentale ou au respect des traditions, profitent d’une liberté toute nouvelle. Meurtres, prostitution, délits de drogue... la communauté bangladeshie a bien été secouée ces derniers temps.    
Joie pour certains, déception pour d’autres. L’exercice de promotion tant attendu a laissé un goût amer chez bon nombre de policiers. 
Meetings, congrès, réunions politiques. Leur ombre est omniprésente. Ces agents du National Security Services auront du pain sur la planche en cette période de précampagne électorale. C’est un monde fermé où l’on ne jure que par le « No comment ! » Zoom sur le rôle d’un agent du NSS.
Que s’est-il réellement passé le 17 août dernier ? Si la famille Chellen soupçonne un cas de brutalité policière, les autorités seychelloises font état de la « disparition d’Harmon Chellen alors qu’il était entre les mains de la police ». C’est ce qu’a révélé le Commissaire de Police seychellois, cette semaine.
Même sur le trottoir, des piétons ne sont plus en sécurité. On déplore un piéton tué sur le coup, son épouse est décédée un peu plus tard aux soins intensifs et trois autres blessés, à Pamplemousses. Des prélèvements sanguins ont été effectués sur le chauffeur pour déterminer s’il était sous l’effet de l’alcool.
Après la révolte du mois dernier au Rehabilitation Youth Centre, certaines filles ont, cette semaine, découpé des barreaux pour s’évader. La situation ne cesse de se détériorer, se plaignent des officiers. Elles disent craindre pour leur sécurité. Le quotidien, selon elles, dans ce centre de redressement se résume à des agressions, des injures, des menaces ou autres actes de vandalisme.
Page 1 of 29