23 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Irshaad Olitte

Irshaad Olitte

Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Les quatre policiers, soupçonnés d’avoir manipulé le registre de la police concernant l’alibi d’Harel Philippe, un des suspects du meurtre de Yoven Vellangany survenu le samedi 19 avril, ont été remis en liberté conditionnelle vendredi 22 août après qu’ils ont fourni chacun une caution de Rs 8 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000 au tribunal de Mapou.

Un violent incendie a éclaté dans un entrepôt à L’Espérance Trébuchet lundi après-midi 18 août.
Monday, 18 August 2014 21:12

Hit and run à Baie-du-Tombeau

Un homme circulant à vélo a été victime d’un délit de fuite [hit and run] lundi soir 18 août à Baie-du-Tombeau.
Pour une banale affaire de bagages, un juge de la Cour suprême essuie des injures. Cela s’est passé à bord d’un vol d’Air Mauritius en provenance de Rodrigues, lundi. La police enquête.
Ils n’avaient ni de permis ni de certificat comme agent de sécurité. Deux individus, qui travaillaient comme agents de sécurité dans le tunnel du Port-Louis Waterfront, ont été arrêtés par la police du port, mercredi.
Wednesday, 13 August 2014 07:56

Le prisonnier Souky capturé

La police a mis fin à la cavale du prisonnier Moheshwar Souky, mardi soir à Plaine-Magnien.
Prashant J., 26 ans, a été admis aux soins intensifs de l’hôpital du Nord après avoir été blessé grièvement dans un accident de la route survenu à Grand-Baie en fin de matinée lundi 11 août.
La police de Cent-Gaulettes a procédé lundi 11 août à l’arrestation d’un suspect qui aurait commis des attouchements sexuels sur une « cleaner », 60 ans, au centre d’enfouissement technique de Mare-Chicose.
Un étudiant accuse un officier de police de l’avoir agressé en pleine rue. Le jeune homme de 22 ans a été admis à l’hôpital du Nord après avoir été roué de coups. Les faits se seraient produits mardi sur la route Royale, à Fond-du-Sac.
Vouloir se divertir en boîte de nuit n’est pas donné à tous. Si votre tête et votre tenue sont au goût du gérant de la discothèque ou des videurs, vous aurez la chance de pénétrer dans des clubs très sélects. La discrimination est-elle de mise dans ces lieux de divertissement ? Petit tour.
Page 1 of 23

Google+