Bilan 2017 : Radio Plus a enregistré plus de 12 000 doléances

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire
Xplik ou K

Vous étiez encore une fois des milliers cette année à vous être tournés vers l’équipe d’Xplik ou K de Radio Plus pour exprimer vos doléances. Trouver une solution à vos problèmes a toujours été notre mission principale, que ce soit à travers la radio ou le journal. Cette fin d’année est l’occasion de faire un bilan.

C’est le 9 janvier 2017 que l’émission Xplik ou K a débuté à la radio. Sauf qu’avant cela, toute l’équipe s’attelait d’ores et déjà à répondre aux sollicitations du public. Cette équipe est aujourd’hui composée d’au moins huit personnes. À la radio, vous pouvez entendre de 9 heures à 11 heures, en jours de semaine (sauf les mardis), Gilbert Bablee, Subhasnee Mahadeo et Mélanie Valère-Cicéron, avec comme maestro Venen Coolen, chef d’antenne. Il y a aussi ceux que vous n’entendez pas sur les ondes mais qui font un travail tout aussi remarquable. Il s’agit en l’occurrence des journalistes Reshad Toorab, Raj Bissessur, Najette Toorab, Christopher Sowamber et du secrétaire de rédaction Jean Laurent Moothooveeren.

« Nous agissons comme une passerelle entre les autorités et le public. Lorsque quelqu’un vient nous voir, c’est parce qu’il ne sait pas vers qui d’autre se tourner pour résoudre son problème ou parce qu’il n’a pas obtenu de satisfaction là où il/elle est allé(e) », explique Gilbert Bablee, animateur principal de l’émission.

Il estime qu’il est également impérieux d’alerter l’opinion publique sur certains dysfonctionnements dans le but d’obtenir un service irréprochable. « Il nous arrive souvent de devoir, à notre tour, frapper à votre porte, chers lecteurs et auditeurs. Car Xplik ou K c’est avant tout votre émission. C’est donc grâce à vous que nous arrivons à trouver des solutions rapides et à apporter le soutien voulu à une personne en détresse. » 

Venen Coolen souligne, pour sa part, qu’il est important de rester proche du public. « Nous sommes une radio de proximité. C’est pour cela que de temps en temps, nous quittons les studios pour aller à la rencontre du public. Nous nous engageons à être à l’écoute des gens qui nous sollicitent et à agir dans les plus brefs délais. Les gens reviennent souvent vers nous pour d’autres doléances. Nous sommes passés à deux heures d’antenne car Xplik ou K est aujourd’hui une émission très populaire. Cela est notamment dû au fait qu’elle donne l’occasion au public d’exprimer leurs griefs », indique le chef d’antenne de Radio Plus. 

Entraide et partage

Pour Mélanie Valère-Cicéron, journaliste et responsable du département Xplik ou K, l’émission constitue avant tout un excellent moyen d’entraide et de partage. « À chaque émission, nous avons l’impression que toute une armée est mobilisée derrière nous. Il suffit qu’une personne en détresse lance un appel pour qu’on lui trouve un matelas et dans les minutes qui suivent, quelqu’un, touché par son message, propose de lui venir en aide. »

Elle précise que l’équipe se rend souvent sur le terrain pour constater de visu la situation dans laquelle vivent les personnes vulnérables qui la sollicitent. « Nous sommes tout aussi choqués que vous de voir la misère qui existe à travers le pays et les conditions dans lesquelles vivent certaines familles et des enfants. À chaque appel, vous êtes là à répondre présents. Vive la solidarité ! Toute l’équipe ne peut que vous remercier », fait ressortir Mélanie Valère-Cicéron avant d’ajouter : « Nous ferons de notre mieux pour en faire davantage en 2018. Restez avec nous. »

Si en ce moment il n’y a pas d’émission, c’est parce qu’en cette période de fêtes, Radio Plus vous a concocté tout un programme pour vous divertir et être à vos côtés pour partager de la joie et de la bonne humeur tous les jours. L’émission reprendra le 8 janvier. Rendez-vous est donc pris. À ne surtout pas manquer.

Mise sur pied d’une formule pour enregistrer les plaintes

Nul besoin désormais de retenir plusieurs numéros de téléphone pour contacter l’équipe d’Xplik ou K. Dès janvier 2018, il suffira de sauvegarder un seul numéro dans votre carnet : le 5 256 5154. Ceux qui souhaitent exprimer leurs griefs pourront ainsi envoyer leurs doléances par SMS ou via WhatsApp, ou encore en laissant un message vocal. Ils recevront un message confirmant que la rédaction a bel et bien reçu leur plainte. Un membre de l’équipe les contacteront par la suite.

Appel à la solidarité : l’heure est aux remerciements

Ils sont nombreux, à chaque émission, à accepter de répondre en direct aux doléances des membres du public bien que ce ne soit pas toujours une tâche facile. Quand ce ne sont pas les membres du public qui apportent leur aide, ce sont des responsables de communication ou de départements de plusieurs organismes qui répondent aux appels d’Xplik ou K pour trouver une solution aux personnes qui sont en difficulté. Nous profitons de cette fin d’année pour les remercier de leur soutien.