29 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Protection du patrimoine
Texte : « Le rôle de la « Beach Authority » est de sauvegarder nos plages. La plage publique est sacrosainte. ‘La plaze bizin reste enn’ lieu de loisir.  Je me suis rendu sur place, plusieurs fois, pour empêcher qu’il y ait des développements sur des plages publiques, notamment à Mon Choisy. » (Abu Kasenally, ministre des Terres, 29.9.2013)
Beaucoup de choses sont dites en faveur des nouvelles cartes d'identité biométriques. Voici les exemples les plus récurrents. Les pays développés ont des cartes d'identité biométriques ; pourquoi pas nous ?
La démission du Secrétaire financier Ali Michael Mansoor, à un mois de la présentation du budget national, est une mauvaise nouvelle pour le pays. Et le timing du départ de celui perçu comme la tête pensante du budget, durant ces huit dernières années, donne, en fait, un mauvais signal. Car, dans la conjoncture, il semble indiquer trois choses : (1) il y a divergence au niveau de la préparation du budget 2014 ; (2) il n’y aurait pas de continuité dans la politique budgétaire ; (3) le climat est incertain. Ce qui n’est pas pour rassurer la communauté des affaires et les investisseurs.
Friday, 04 October 2013 07:59

Why should Mauritians be kept away from tourism?

Written by
The country will not reach the target of one million tourists it had set for this year, according to official estimates. It will, to the utmost, be able to welcome 980,000 visitors, some 15,000 more than last year, i.e a growth of 1.5 %. But in terms of revenue, the growth is expected to be lower 0.5%, at Rs 44.6 billion. A tiny consolation, compared to our neighbours, in an industry that has exploded globally.
Friday, 04 October 2013 07:58

In quest of national identity

Written by
Replacement of the National Identity Card in the ten Conversion Centres scattered all over the island kicked off on Tuesday amidst controversy and protests.
My dear Billy,
Here’s an unabashed definition of democracy: a government of demons, by demons, for demons. No wonder then that the government solution to any problem is at least as bad as the problem itself. Quite often too, they manage to make it worse. It is also said that government is like underwear. That’s why it becomes important to change it from time to time. But you can’t change it for the same soiled underwear.
Wednesday, 02 October 2013 09:51

Budget de la routine

Written by
Au fil des années, la préparation du Budget national est devenue un exercice de routine. Elle commence quelques semaines avant la date de la présentation officielle à l’Assemblée législative, et le texte ressemble plutôt à un rassemblement de plusieurs thèmes, compilés d’une telle façon à ce que tous les secteurs économiques, tous les aspects sociaux et toutes les sections de la population y figurent, ne serait-ce qu’une ligne ou un mot !
Sunday, 29 September 2013 08:45

Les leçons n’ont pas été tirées

Written by
Ce n’est pas la première fois que le Premier ministre évoque des « magouilles » au sein de notre société. L’on se souvient qu’une allusion similaire avait été faite sur le dossier CT Power lors d’un rassemblement socioculturel en 2011, suite à l’opinion défavorable émise alors par l’Environnement sur le projet.
Le pays n'atteindra pas le nombre d’un million de touristes qu'il s'était fixé cette année, selon les estimations officielles. Nous en attirerons au mieux 980 000, soit quelque 15 000 de plus que l'an dernier. Une croissance de 1,5 %. Mais celle en termes de recettes est moindre [0,5 %], soit quelque Rs 44,6 milliards. Une bien maigre consolation, même par rapport à nos voisins, dans le cadre d'une industrie qui explose sur le plan mondial. Il est estimé que 1,3 milliard d'êtres humains auraient voyagé en 2012.
Monsieur le Premier ministre,
Friday, 27 September 2013 08:52

The Bigger Picture

Written by
Where is the legendary city of Troy located? In Greece, those passionate of ancient history would say. Wrong! The Trojan horse is today trotting in Turkey. History, through various conquests, modifies geography. This is a lesson that we, Mauritians who own a continental sea (over 1.2 million square kilometres), must never forget, for fear of mortgaging the future of our children and grandchildren.
Friday, 27 September 2013 08:51

Time to drop the crutches

Written by
Lalit’s spokesperson and political observer Dr. Ram Seegobin made a very hard-hitting statement while participating in Le Grand Journal on Radio Plus on Tuesday. He bluntly stated that these days Mauritius is governed by some sort of a democratic monarchy having Dr. Navin Ramgoolam at its head.
Podcasts