26 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Sunday, 27 April 2014 07:00

Il existe encore des juges à Londres

Written by
Le récent jugement du Privy Council dans l'affaire Dharmanand Dhooharika v/s The State constitue un grand pas en avant dans la défense de la liberté d'expression, un des piliers de la démocratie, garantie par la section 12 de la Constitution.
Friday, 25 April 2014 05:52

Question Time

Written by
Two weeks ago, we wrote, under the title ‘In the name of Democracy’, “constitutional change having been mentioned, it would be naive to believe, given the compromise to come between Ramgoolam and Bérenger, that Electoral Reform is not in fact a first step towards a constitutional overhaul, especially with a president endowed with effective powers. Time will tell who, tomorrow, shall install himself as General Manager or as Executive Chairman of the Mauritius Corporation.”
Friday, 25 April 2014 05:10

Billet : Le vainqueur et le grand perdant

Written by
Les tractations entre le MMM et le PTr ont pris fin, jeudi après-midi. Elles se sont soldées sur un triomphe du leader du PTr, Navin Ramgoolam, qui a pu amadouer le leader de l’Opposition, Paul Bérenger, avec son Livre blanc sur la réforme électorale.
Bearing in mind that not every political party can field candidates in every constituency because of financial constraints, it would be unjust, unfair and discriminatory to impose an arbitrary 10% of the national vote to be entitled for PR seat/s. [...]
Friday, 25 April 2014 05:01

Theatrical politics at its best

Written by
It is more than obvious that the new alliance between the Labour Party and the MMM will be put on hold and it seems that the Remake will soon breathe its last. The way the Prime Minister Dr. Navin Ramgoolam has enticed the leader of the Opposition and of the MMM Mr. Paul Bérenger with the Electoral Reform and the Second Republic is quite impressive.
My dear Billy,
When I was a young boy in primary school, we were taught the song “Rule Britannia,” which ends with the line “And Britons never, never, never shall be slaves.”
Wednesday, 23 April 2014 14:23

No Fergie Time for Moyes

Written by
Dès le coup de sifflet final du match Everton-Man Utd, la famille Glazer avait déjà tranché.
Wednesday, 23 April 2014 08:23

Premiers enseignements d’un coup d’État manqué

Written by
Expliquant la loi de la dialectique de manière imagée, Mao Tsé-toung disait que « dans un mauvais temps, il y a toujours les conditions d’un bon printemps ». C’est précisément l’enseignement qu’il faut tirer du cyclone politique qui a frappé le pays durant ces deux dernières semaines. Et désormais, avec un coup de main de la société civile à la roue de l’Histoire, plus rien ne sera comme avant.
Le premier Chinois à avoir foulé le sol mauricien est un ancien meurtrier du nom de Sincko (phonétique néerlandaise). Il a débarqué à Maurice le 1er mai 1654 avec trois autres bagnards chinois, tous originaires de Jambi, Batavia (Indonésie) dont les noms sont toujours inconnus jusqu’ici.
Sunday, 20 April 2014 06:35

Le naufrage du Remake 2000

Written by
À un navire qui a déjà atteint sa vitesse de croisière et fonce vers sa destination finale, le capitaine fait appliquer brusquement le frein, sans motifs plausibles et au grand dam de tous les passagers en train de savourer le voyage.  Tel est le scénario qui prévaut actuellement au sein de l'opposition. En effet, fidèle à lui-même, Paul Bérenger balance à nouveau un  énorme  pavé dans la mare après avoir, une première fois, menacé de saborder le Remake 2000 en mars 2012 « si pas pou capave mette Ramgoolam en minorité ». Pourtant, l'année suivante, en avril 2013, les délégués du MMM devaient accorder leur feu vert au prolongement de l'accord de leur parti avec le MSM, accord confirmé par la même instance le mois dernier.
Sunday, 20 April 2014 05:22

Question Time

Written by
Il y a deux semaines, sous le titre « Au nom de la Démocratie », nous écrivions : « Le changement constitutionnel ayant été évoqué, il serait naïf de croire, au vu des compromis à venir entre Ramgoolam et Bérenger, que la réforme électorale n’est pas en fait une première étape vers une refonte constitutionnelle, notamment avec une présidence dotée de certains pouvoirs. L’avenir dira qui, demain, s’installera comme General Manager et Chairman exécutif de la corporation Mauritius. »
J’avoue être parfois envahi par un sentiment de lassitude et de tristesse à constater le silence quasi général de mes compatriotes sur ce qui se passe chez nous en ce moment sur la question de réforme électorale.  On n’entend pas la voix du peuple, la voix des femmes, la voix des jeunes, la voix des universitaires. Ce que l’on entend hélas ! C’est surtout le chœur des approbations, par des encenseurs patentés, fort vocaux, partisans dont l’avenir politique repose sur le maintien du statu quo que nous impose la « partocratie »

Blog Popular Articles