16 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Wednesday, 09 November 2011 13:13

Les dix sous de Xavier

Rate this item
(0 votes)
Le ministre des Finances Xavier Duval a utilisé une image très intéressante pour banaliser la charge de dix sous qu’il a imposée sur chaque SMS. Parlant à Radio Plus le lundi 7 novembre, le ministre a dit que le Mauricien ne se soucie même pas de ramasser une pièce de dix sous tombée au sol.


Au fait, les SMS s’échangent par des centaines  par mois chez l’utilisateur moyen qui devra maintenant payer davantage pour son service sans oublier la TVA sur l’achat des cartes. D’ailleurs, la ponction de dix sous rapportera un revenu supplémentaire d’au moins Rs 40 millions à la caisse de l’État.

La décision de frapper le SMS d’une charge de dix sous pose deux problèmes. Tout d’abord, sur le plan purement ‘idéologique’ le ministre sera assailli pour avoir aboli la Capital Gains Tax pour les capitalistes mais avoir dans le même souffle frappé les utilisateurs de téléphonie mobile d’une augmentation. Ce sont surtout les jeunes qui sont les grands consommateurs de SMS. Mais le texto est aussi d’une grande aide pour les écoliers, les adultes et même des senior citizens.

L’argument selon lequel le coût du SMS est bas dans le pays ne tient pas la route quand on compare le coût général des télécommunications – voix, sms, e-mail et Internet – à Maurice aux autres pays. D’ailleurs, le ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum ne cesse d’annoncer à des intervalles réguliers que l’accès à l’Internet va baisser. Ce qui laisse comprendre que le ministre réalise lui-même que le coût est élevé à Maurice.

La tendance qu’on note dans le monde entier, c’est que les télécommunications deviennent de plus en plus accessibles, de plus en plus rapides, de plus en plus performantes et de plus en plus compétitives sur les tarifs. À Maurice par contre, les opérateurs font de plus en plus de profits année après année au point qu’on croirait que la compétition ne mord toujours pas. Le ministre Duval a raté une chance de prouver qu’il pourrait bien utiliser sa force de frappe  pour booster ce secteur qui souffre d’une véritable indolence institutionnelle après les grandes mesures prises par le gouvernement de 2002 à 2005.



Last modified on Friday, 11 November 2011 20:23
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Blog Popular Articles