17 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Monday, 28 January 2013 09:16

Autre coup de massue pour Kamal Haasan : « Vishwaroopam » interdit au Tamil Nadu Featured

Rate this item
(1 Vote)
La Haute Cour de Madras a émis un ordre, jeudi, pour interdire la projection du film « Vishwaroopam » de l’acteur-directeur Kamal Haasan au Tamil Nadu et ce jusqu’au 28 janvier (ce lundi). Le juge a déclaré qu’il doit tout d’abord voir le film avant de prendre une décision.
Kamal Haasan a dû avoir recours à la justice pour que son film puisse faire sa sortie. Mercredi dernier, le gouvernement a cédé aux pressions des organisations musulmanes qui ont affirmé que « Vishwaroopam » serait antimusulman. 

En effet les représentants de 24 organisations et partis politiques, regroupés sous la bannière de 'Federation of Muslim Organisations', avaient rencontré le secrétaire du ministère de l’Intérieur pour lui faire part de leurs inquiétudes. Le film, selon eux, viserait à salir l’image de l’Islam et les Musulmans. Ils avancent que le film aura des incidences sur l’harmonie sociale et la paix dans le pays. Ainsi le gouvernement avait décidé d’interdire le film pendant deux semaines au Tamil Nadu. Nullement satisfait, Kamal Haasan a porté cette affaire devant la Haute Cour de Madras.

Mohameed Haneefa, coordinateur de la Fédération des mouvements islamiques, a déclaré aux journalistes qu’il n’accepterait pas que sa communauté soit dépeinte d’une façon négative dans le film de Kamal Haasan: « Nous avons fait part de nos craintes sur la sortie du film. Même si les scènes sont supprimées ou s’il y a des changements, cela aura des incidences sur l’harmonie sociale et la paix dans l’État ».

« Vishwaroopam »  interdit au Tamil Nadu


Une lettre de Kamal Haasan aux Indiens

La réaction de Kamal Haasan a été vive quant à l’interdiction de 15 jours de « Vishwaroopam » au Tamil Nadu. Le réalisateur a tenu à faire part de sa déception et de sa colère auprès des médias et a envoyé une lettre via un communiqué de presse où il parle de terrorisme culturel.

Voici une copie de la lettre :

Chers amis,

Même si je suis touché par les voix qui soutiennent mon film et moi-même, je suis consterné par la façon dont mon film est interprété contre mes frères musulmans. Mes déclarations en faveur de cette communauté ont fait de moi un sympathisant. J’ai toujours été au-delà de mon devoir en tant qu’acteur en exprimant mon opinion en faveur de ce qui était humain et civil. Je fais partie d’une organisation qui s’appelle Harmony India, qui travaille pour l’amitié entre hindous et musulmans. Je ne suis pas seulement blessé par ces accusations qui dénigrent une communauté, mais ma sensibilité est vraiment insultée. J’ai été impitoyablement utilisé comme un objet par des petits groupes qui cherchent un profit à des buts politiques. Dénigrer une icône est un excellent moyen de se faire remarquer lorsque vous n’êtes pas vous-même. Et ça se passe encore et encore… Tout musulman neutre et patriotique se sentira sûrement fier de voir mon film, il a été conçu dans ce but. Maintenant, je vais me baser sur la loi et la logique pour me venir en aide. Ce genre de terrorisme culturel doit s’arrêter. Je remercie tout ceux qui se sont emparés de cette occasion et de leur soutien sur internet ».

Kamal Haasan





Rajen Sobrun

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Bollywood Popular Articles

Google+