25 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 14 February 2013 13:23

« Special 26 » v/s « ABCD - AnyBody Can Dance » : Akshay Kumar creuse l’écart Featured

Rate this item
(1 Vote)
«Special 26 », avec Akshay Kumar, Manoj Bajpayee, Anupam Kher, Jimmy Sheirgill, Kajal Agarwal, Rajesh Sharma, Kishore Kadam, Divya Dutta et Deepraj Rana, a connu un démarrage lent vendredi dernier.
L’accueil a été meilleur dans certains multiplexes. Par contre, « ABCD - Any Body Can Dance » a eu droit à un ‘rocking start’ même si le casting comprend des noms nouveaux - Prabhu Deva, Kay Kay Menon, Ganesh Acharya, Dharmesh, Salman et Punit Pathak. Le démarrage a été fantastique dans les salles traditionnelles. Une légère baisse avait été notée dans l’après-midi. Certains avaient même cru que « ABCD - Any Body Can Dance » allait faire une bouffée de « Special 26 ». Mais c’était mal connaître Akshay Kumar.

« Special 26 », doit-on souligner, est un film totalement différent d’Akshay Kumar avec une histoire très bien ficelée et de bonnes performances de chaque artiste. Le film n’est pas monopolisé par l’acteur. Pour toutes ces raisons, on a constaté une remontée fulgurante après un démarrage assez timide. Les recettes ont amélioré considérablement au cours du week-end. Les recettes sont comme suit : vendredi - Rs 70 millions, samedi - Rs 90 millions et dimanche - Rs 110 millions. « Special 26 » a réalisé Rs 270 millions pour ses premiers trois jours d’exploitation en Inde.

 « ABCD - Any Body Can Dance » a eu un très bon démarrage en encaissant Rs 195 millions pour son premier week-end. La danse est l’âme du film qui aurait pu faire mieux, si seulement l’écrivain avait accordé un peu plus d’attention à l’histoire. Les recettes lors des trois premiers jours en Inde sont comme suit : vendredi - Rs 55 millions, samedi - Rs 65 millions et dimanche - Rs 75 millions.   

« Race 2 » Le premier film de 2013 à faire son entrée dans le Club des Milliardaires
«Race 2 », le thriller d’Abbas-Mustan avec Deepika Padukone, Saif Ali Khan, Anil Kapoor, John Abraham, Jaqueline Fernandez et Ameesha Patel, a réussi son pari. Le film a pu faire son entrée dans le Club des Milliardaires, même si les critiques n’ont pas été très tendres envers le film. Le film a engrangé Rs 1 milliard 45 millions en deux semaines.
 Deepika Padukone et Saif Ali Khan prouvent encore une fois qu’ils forment un couple à succès après « Cocktail », « Love Aaj Kal » et « Aarakshan ».

 Après que sa femme, Sonia (Bipasha Basu), ait été tuée par un tueur à gages, Ranvir Singh (Saif Ali Khan) jure de venger sa mort. Ranvir découvre que l’homme d’affaires multimillionnaire Arman Malik (John Abraham) serait derrière la mort de son épouse. Il met en place un plan pour mener à bien sa mission. Il se lie d’amitié avec Elena (Deepika Padukone), la demi-sœur d’Arman (qui est son associé dans les affaires également), et d’Omisha (Jacqueline Fernandez). Il prétend les aimer pour connaître la raison pour laquelle Arman a éliminé Sonia.

 Arman est un homme d’affaires sans scrupule qui peut tout faire pour l’argent. Cependant, il n’a pas de pitié pour les gens malhonnêtes. Ranvir sollicite l’aide de Robert D'Costa (Anil Kapoor), un flic à la retraite, et de son assistante Cherry (Ameesha Patel) pour atteindre son but.

« Vishwaroopam » – franchit la barre d’un milliard en quatre jours
«Vishwaroopam », film de Kamal Hassan qui a créé pas mal de remous en Inde, a fait sa sortie au Tamil Nadu le 7 février dernier. Après avoir été interdit à deux reprises, le cinéaste a su mobiliser ses fans et négocier avec les associations musulmanes qui s’opposaient à son film. Dès sa sortie, « Vishwaroopam » affichait complet dans les salles du Tamil Nadu et les réservations étaient faites jusqu’au 13 février.

 Finalement, il aura fallu quatre jours pour que « Vishwaroopam » franchisse la barre d’un milliard en Inde et ses recettes ont atteint aujourd’hui la somme de Rs 1,2 milliard. Une très bonne nouvelle pour Kamal Hassan et ses fans, d’autant plus que le réalisateur vient de démarrer la suite du film et il est d’ores et déjà annoncé pour la fin de l’année 2013.

 Les fans de Kamal Hassan ont chanté et dansé devant les salles de cinéma pour exprimer leur joie de voir « Vishwaroopam ». Ils ont promis de le voir à plusieurs reprises pour s’assurer qu’il se transforme en un blockbuster. Ils sont conscients des humiliations et des sacrifices financiers que leur idole a faits pour que ce film puisse faire sa sortie. « Anna n’aura pas à vendre sa maison, nous le soutenons dans son combat contre l’injustice dont il a été victime », ont promis les inconditionnels de Kamal Hassan. Le film est joué pratiquement à guichets fermés. Avec le bouche-à-oreille et les critiques très positives, en plus de l’échec de « Kadal » et de « David » au box-office, le public du Tamil Nadu avait effectué des réservations en masse jusqu’au 13 février. « Vishwaroopam » est aujourd’hui distribué sur 600 écrans de l’État.

 La première du film à Chennai a été faite en présence des stars de Kollywood, telles que Khushboo, Radhika, Mumtaj, Yuvan Sankar Raja, Karthik, A.P. Sreedhar et Suhasini.

 Quant à Kamal Hassan, le réalisateur se réjouit que la sortie de « Vishwaroopam » se soit déroulée dans le calme. « Il n’y a pas un souffle d’agitation ou de protestation, ou que ce soit au Tamil Nadu. Les fans des deux communautés, hindoue et musulmane, m’avaient assuré qu’il y aurait la paix absolue. Effectivement, le film est sorti aujourd’hui et sans incident…Le public et moi savions à quel point le succès de « Vishwaroopam » était important pour mon avenir. Ils ont décidé de boycotter les CD piratés parce qu’ils savent que ma survie dépend entièrement de la réussite de ce film. Pour mes fans, « Vishwaroopam » est beaucoup plus qu’un film. Il s’agit d’une mission. De même, mes collègues tamouls se sont engagés à voir le film deux fois, pour le plaisir et aussi pour s’assurer qu’il sera un blockbuster », a précisé Kamal Haasan.

 « Vishwaroop », la version en hindi de « Vishwaroopam », a terminé sa première semaine avec des recettes intéressantes – Rs 115 millions. Le film a été mieux reçu à Mumbai.








Rajen Sobrun

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Bollywood Popular Articles

Google+