Budget 2017-18 - Manufacturier : cap sur la fabrication et l’exportation des dispositifs médicaux

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire

Afin de générer des investissements, booster la croissance et l’exportation dans le secteur manufacturier, une série de mesures a été annoncée, notamment pour encourager la production des dispositifs médicaux.

  • Les profits des exportations seront taxés à moins de 3 % au lieu de 15 %.
  • Introduction d’une exemption fiscale de 8 ans pour les nouvelles entreprises engagées dans la fabrication de produits pharmaceutiques, de dispositifs médicaux et de produits de haute technologie.
  • Speed-to-Market Scheme étendu aux exportations des bijoux, dispositifs médicaux, fruits, fleurs, légumes et poissons congelés.
  • Les nouvelles entreprises engagées dans les activités novatrices bénéficieront d’une exemption fiscale de 8 ans sur les revenus.
  • La Clinical Trials Act sera amendée pour effectuer des tests sur les dispositifs médicaux.
  • Prolongation du permis de travail de 8 ans pour les travailleurs expatriés dans les entreprises axées sur l’exportation à toutes les activités du secteur manufacturier.
  • Le renouvellement des permis du travail sera fait dans un délai de 15 jours, au lieu de 40 jours.
  • Le Jewellery Centre sera transféré du  MITD au Fashion and Design Institute.
  • La mise en œuvre de centre des services d’imprimerie en 3D au  National Computer Board.
  • Mauritas sous l’égide du ministère du Commerce bénéficiera d’une autonomie totale pour offrir des services d’accréditation localement.
  • Élimination de la Registration Duty and Land Transfer Tax sur tous les biens immobiliers pour la mise en place d’une entreprise manufacturière de haute technologie.

Réaction - Azim Currimjee, président de la MCCI : «Le Budget est axé sur une ouverture des marchés»

Pour le président de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry, certains éléments importants ont été annoncés dans le Budget pour le secteur  manufacturier. « D’abord, il s’agit d’incitations fiscales aux entreprises pour se diversifier vers l’exportation. C’est encourageant pour les Mauriciens et les étrangers qui souhaitent investir à Maurice. Cela encouragera les entreprises à s’innover. » Par ailleurs, l’exemption fiscale de 8 ans sur certaines activités est un gros encouragement pour les entreprises.

En chiffre

15 jours. C’est le délai fixé pour renouveler un permis de travail.