Bureau politique du MMM : après la tempête, l’apaisement

Par Patrick Hilbert O commentaire
Paul Bérenger

La nouvelle stratégie du Mouvement militant mauricien (MMM) pour reprendre des couleurs consiste à enterrer les guerres intestines et à regarder l’avenir. Ainsi, durant la réunion du Bureau politique (BP) du lundi 5 février, la séance, qui a duré près de deux heures, a été consacrée à la nouvelle orientation du parti.

À aucun moment la motion de blâme contre Steven Obeegadoo n’a été évoquée. Celui-ci avait d’ailleurs marqué sa présence à cette réunion. Autant de signes d’apaisement dans les relations tendues ces temps derniers entre le leader des mauves et Steven Obeegadoo. L’avenir étant au centre de toutes les préoccupations de l’heure, le secrétaire-général Ajay Gunness s’est vu confier la tâche de « faire des recommandations pour raviver les branches et amener les militants à redescendre sur le terrain ».

Paul Bérenger a suggéré de ne pas ouvrir les débats sur la question d’un éventuel partage du Primeministership que le MMM pourrait présenter aux élections générales. Le leader des mauves avait évoqué à une récente réunion du parti un partage du fauteuil de Premier ministre entre lui et Madan Dulloo. Le premier nommé occuperait cette fonction pendant trois ans alors que le second serait chef du gouvernement pendant les deux années restantes.

Lundi, Paul Bérenger a annoncé aux membres de son BP que la question de partage de pouvoirs sera prise « à une date ultérieure ». Il n’est pas non plus revenu sur la résolution de motion de blâme contre Steven Obeegadoo, résolution votée par le BP le lundi de la semaine dernière. « Pour le moment, l’accent doit être mis sur la sérénité et la stabilité du parti », a-t-il fait valoir. La réunion du comité central de ce samedi est jugée « cruciale » car l’orientation générale du parti y sera abordée. Steven Obeegadoo, Aadil Ameer Meea et Pradeep Jeeha étaient présents à la réunion du BP.