Camp Manna, Tranquebar : le maire de Port-Louis demande aux habitants d’évacuer les lieux

Par DEFIMEDIA.INFO . O commentaire

En moins d’une semaine, trois maisons se sont effondrées à Camp Manna, Tranquebar, à la suite d’un glissement de terrain causé par les grosses pluies qui sont tombées depuis le passage du cyclone Berguitta. Une situation qui a poussé le lord-maire de Port-Louis, Daniel Laurent, à faire servir aux habitants un ordre d’évacuation ce vendredi 9 février.

Jean Maurice Labour, le vicaire général, s’est rendu sur place pour faire un état des lieux. Il déplore ce qu’il qualifie de désorganisation au niveau des autorités. Il estime que les habitants de Camp Manna sont des réfugiés de l’État.

« Sa bann dimounn-la deklare kom bann dimounn san lakaz dan enn situasion de détresse. Ce sont donc des réfugiés officiels de l’Etat, qui doit s’occuper d’eux et leur donner une maison en priorité », affirme le vicaire général.