Cavadee : ces commerces qui ont le vent en poupe

Par Leena Gooraya-Poligadoo O commentaire

Nombreux sont les Mauriciens qui célèbrent le Thaipoosam Cavadee en ce mercredi 31 janvier.  Qui dit prière, dit préparation. Fleurs, fruits, ingrédients, vêtements… autant d'achats à prévoir.  Une aubaine pour certains commerces.

Fleurs : les prix en hausse

Au  marché de Rose-Hill, c’est la ruée chez les fleuristes. Les chrysanthèmes, gerbera, œillets et guindas sont les fleurs les plus prisées pour le Cavadee. Pravind Rajkumari  il enregistre une hausse de 75 % des ventes à cette occasion. «  Nous vendons principalement les fleurs importées », dit-il.  Suite aux intempéries depuis le début de l’année, les fleuristes notent une pénurie de fleurs sur le marché.  De ce fait, les prix ont grimpé.  À titre d’exemple, le prix d’une tige de chrysanthèmes est passé de Rs 35 à Rs 50. Cependant, Pravind Rajkumari pratique des prix abordables pour les prières.  Cette hausse se fait aussi ressentir chez Siven, un autre fleuriste.  Selon les fleuristes, il faut compter un budget à partir de Rs 500 pour l’achat des fleurs. « Des clients ont dépensé jusqu’à Rs 45 000 pour les fleurs », indique Pravind Rajkumari.

Fruits : à partir de Rs 300

Les fruits sont des éléments incontournables pour les prières.  Si Roddy Maudhoo, marchand de  fruits, vend  en moyenne 500  noix de coco par jour, pour le Cavadee, il en a vendu 2 000,  à un prix variant entre Rs 25 et Rs 50. Comme Vikram Ramdhony, autre marchand,  il dira qu’un participant au Cavadee se sert d’au moins trois noix de coco. 

« Avec les bananes et les limons, il faut compter à partir de Rs 300 pour l’achat des fruits.  » Le « cœur de coco » est vendu à Rs 200. La tige est également un item  primordial pour la fête.

Ingrédients : entre Rs 300 et Rs 500

Le lait, le miel, le ghee, les lampes, les sandales et cordes sont les produits utilisés lors des prières.  Selon Meenakshi Thungavelu, propriétaire de Coumare & Sons Pooja Shop à Rose-Hill, il faut un  budget qui oscille entre Rs 300 et Rs 500 pour l’achat de ces produits.  La pénurie de fleurs cette année, selon elle, a favorisé une demande pour les ‘cavadees ready-made’. «  Les prix varient entre Rs 1 000 à Rs 3 500 dépendant des  tailles. Les ‘vestis’, vêtements traditionnels pour les hommes, sont aussi très  vendus », a-t-elle indiqué.

Selon  les différents  interlocuteurs, une personne qui participe à la fête du Cavadee doit prévoir un budget de Rs 5 000 minimum.