Céline Koenig lance designbazar.mu

Par Caroline Duval O commentaire
Céline Koenig

Promouvoir les artisans locaux: tel est l'objectif de la fondatrice d’une plateforme sous forme de ‘online market place’. Elle propose le meilleur de la décoration, du prêt-à-porter et des bijoux ‘made in Maurice’.

Trouver des cadeaux en un clic est aujourd’hui un jeu d'enfant sur la toile, encore faut-il qu'ils soient originaux ! Céline Koenig a pensé à tout. Cette jeune femme amoureuse de marché de Noël et de boutique éphémère, a choisi de limiter les déplacements du public grâce au site designbazar.mu. Créative et passionnée d'art depuis toute jeune, Céline a toujours aimé créer. La couture et le dessin étaient déjà son fort. Après ses d'études secondaires, elle s'oriente pourtant vers la communication.

De nature versatile, Céline est de celles qui ne s'endorment jamais sur leurs lauriers. Assoiffée de découverte, elle intègre une agence web comme chef de projet et découvre l'univers connecté pendant trois ans. C'est après la naissance de son premier enfant, que Céline décide de mettre la main à la pâte. «  J'ai commencé à faire des décos pour les chambres d'enfants que je revendais dans les marchés de Noël », confie-t-elle.

Bien que cet univers l’a plu, Céline ne se voyait pas évoluer. Cette touche-à-tout décide ainsi de suivre des cours de décoration intérieure par correspondance. L'idée lui vient peu après avoir lancé une online market place qui regrouperait tout ce que recherchent les amoureux de designs locaux. « J'aime sans cesse essayer de nouvelles choses et cette idée permet aux Mauriciens et aux étrangers de découvrir le talent des artisans locaux  », explique Céline. Elle met sur pied de A à Z tout le site web, du design au logo en passant par la mise en page. «  J'ai tout fait avec les moyens du bord. Je voulais faire un métier où je pouvais à la fois exprimer ma créativité et passer du temps avec mes trois enfants », souligne la fondatrice du site.

À travers designbazar.mu, Céline a créé un online market place. « C'est comme louer une échoppe au marché. Le client a directement contact avec le designer et le paiement s'effectue auprès de chaque designer », précise-t-elle. Sa plateforme regroupe déjà une quinzaine de créateurs. La fondatrice explique d'ailleurs que cet outil permet aussi un échange entre le client et l'artisan. « Nous proposons quatre modes de paiement selon la discrétion du créateur : par voie postale, express home delivery, meeting point ou par transfert bancaire. »

Consciente d'avoir mis sur pied un projet ambitieux, Céline doit maintenant voir plus loin en rendant le site lucratif. « Nous devons encore rendre le site plus visible. J'espère pouvoir aussi vivre de ça. » La fondatrice de designbazar.mu vise aussi à proposer le paiement par carte bancaire dans les prochains mois et, qui plus est, pouvoir toucher une clientèle internationale.

50 ans de l’Indépendance

50 ans de l’Indépendance