[Vidéo] Collégien retrouvé mort : «Banla inn batte mo zenfan, zot inn zet li», affirme sa mère

Par Ledweena Ramasawmy-Mohun O commentaire

Elle maintient que son fils a été victime d'une agression. La mère de Kunal Bundhoo a raconté à TéléPlus qu'elle n'a pas reconnu son fils car il était méconnaissable.

«Mo pou dir ou fran mo zenfan inn gagne baté sa. So lizier kouma dir inn sorti, ti rouz. So figir ine vine gro. [...]«Banla inn batte mo zenfan, zot inn zet mo zenfan. Mo piti ine gagne batte ine mor », a-t-elle dit. 

Le corps de Kunal Bundhoo, un collégien de 14 ans, a été repêché près de l'Ile-aux-Aigrettes ce dimanche matin 4 février. L’autopsie pratiquée dans l'après-midi a conclu à une mort par noyade. Mais la mère de l'adolescent croit qu'il a été sauvagement agressé.  

Kunal Bundhoo, un habitant de Cité-La-Ferme, était porté manquant depuis le vendredi 2 février. Il s'était rendu ce jour-là chez sa tante dans le Sud. Il avait téléphoné à sa cousine vendredi soir pour lui dire «vine sers mwa, mo dan bwa». Sa cousine affirme qu'elle n'a pu, par la suite, entrer en contact avec lui car le téléphone de l'adolescent était éteint. 

Depuis, les proches de Kunal Bundhoo n'ont pas eu de ses nouvelles.