Commission sur la drogue : «Siddick Islam m’a proposé Rs 500 000 en échange de services», dit un garde-chiourme

Par Karina Bhoobun O commentaire
Siddick Islam

«Le trafiquant de drogue Siddick Islam m’a proposé Rs 500 000 en échange de certains services», a affirmé Stephan Justine. Ce garde-chiourme a été appelé à s’expliquer devant la commission d’enquête sur la drogue, ce jeudi 5 octobre. 

La Police Intelligence Unit soupçonne Stephan Justine d’être de mèche avec certains prisonniers. Le garde-chiourme aurait échangé 18 appels téléphoniques qui ont duré entre six et dix minutes avec la prison entre mai et novembre 2016. 

Stephan Justine a affirmé qu’il ne savait pas au départ qu’il s’agissait de Siddick Islam. Il pensait avoir affaire à l’un des proches du trafiquant. Il a précisé avoir demandé à la personne d’appeler sur la cabine téléphonique de la prison. «J’ai rapporté ce cas à mon supérieur», a déclaré le garde-chiourme. 

Stephan Justine a précisé qu’il a réfléchi à deux fois à la proposition reçue à cause de son uniforme et qu’il a refusé l’offre de Rs 500 000. Toutefois, la commission a aussi fait ressortir qu’il y a eu certaines rentrées d’argent sur le compte du gardien de prison. Celui-ci devra revenir dans deux semaines afin de fournir certains papiers et des documents. 

La seconde audition du jour concernait un ex-détenu, le mécanicien Sylvain Ladouceur. Il lui est reproché d’être resté en contact avec le prisonnier Neville Rome, inculpé pour trafic de drogue. Il a effectué environ 96 appels en trois jours. La commission l’a sommé de revenir dans deux semaines.