21 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Le leader MMM Paul Bérenger dit vouloir faire une « autocritique » suite à sa défaite électorale, en jetant tout le blâme sur Navin Ramgoolam ; se demandant si la campagne du leader du PTr ne visait pas à éviter que l’alliance PTr-MMM n’obtienne pas les trois-quarts de sièges à l’Assemblée nationale. C’était samedi 20 décembre lors d’une assemblée des délégués du MMM.
Published in Live News
Kee Chong Li Kwong Wing est décidémment très remonté contre le leader du MMM, Paul Bérenger. L’économiste se dit, par ailleurs, prêt à offrir son service à l’Alliance Lepep.
Published in Actualités
« Viré mam » est aujourd’hui un slogan qui est sur toutes les lèvres ou presque. Il a particulièrement marqué la campagne électorale. Bref, il est entré dans l’imaginaire collectif symbolisant la fin de règne de Navin Ramgoolam. Un des membres de l’équipe qui a chapeauté ce clip, Vikram Jootun, nous raconte comment l’idée a émergé.
Published in Actualités
Pour Navin Ramgoolam, le PTr « n’a pas su vendre son bilan économique » malgré un rating très positif avec la création d’emplois et de nouveaux piliers économiques, le renforcement de la méritocratie avec la création d’institutions, une croissance en dépit d’un contexte global difficile, des projets d’infrastructures portuaires et aéroportuaires et les prestations sociales telles que le transport gratuit : « C’est mon avis personnel aussi bien que celui du bureau politique du PTr. »
Published in Live News
Paul Bérenger s’en remet à son assemblée des délégués. C’est cette instance, considérée comme l’instance suprême du Mouvement militant mauricien (MMM), qui élira le nouveau comité central. Celui-ci décidera si Paul Bérenger demeurera au poste de leader de l’Opposition et leader du parti. Idem pour les autres responsables du parti.
Published in Live News
La toute dernière dissidente du Mouvement militant mauricien (MMM), Jenny Mootealoo répondait, mardi, aux questions de Jean-Luc Émile sur les ondes de Radio Plus. Elle a évoqué la question du Leadership de Paul Bérenger au MMM, lors de la deuxième partie du Grand journal.
Published in Actualités
Après la débâcle électorale de l’alliance PTr-MMM, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger doivent-ils abandonner la direction de leur parti respectif ? L’historien Jocelyn Chan Low et l’observateur politique Dev Virahsawmy répondent aux questions de Dinesh Siharry dans « Le Duel ».
Published in Actualités
« Navin Ramgoolam a été totalement rejeté par la majorité de la population et je demande à Paul Bérenger de partir », dit Jack Bizlall, quelques jours après les élections générales. Selon lui, Paul Bérenger n’assume jamais ses défaites. Il estime, par ailleurs, qu’on ne verra plus jamais Navin Ramgoolam en politique.
Published in Actualités
Monday, 15 December 2014 08:12

La Traversée du Désert

De Navin Ramgoolam à la fin d’un règne qui a frisé pendant des années un régime dictatorial et sa vision d’une Deuxième République rejetée d’une façon magistrale et solennelle par un électorat édifié qui n’a pas été dupe de ses promesses et de ses manigances électoralistes. C’est le commencement de la fin d’une génération de politiciens qui ont fait la pluie et le bon temps pendant leurs mandats respectifs et qui ont marqué à jamais l’histoire et le développement constitutionnel, politique, économique et social de notre pays arc-en-ciel.
Published in Blog
Vasant Bunwaree, ancien membre du Parti travailliste,  livre ses impressions sur les résultats du 10 décembre dernier. L’éjection du gouvernement de Navin Ramgoolam était une décision que la population mauricienne avait déjà prise il y a maintenant deux mois, dit-il.
Published in Actualités
Page 1 of 105