21 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Pour l’année financière se terminant au 30 juin 2014, soit bien avant les nouvelles configurations politiques et l’annonce de la date des élections, le groupe ENL avait offert  Rs 650 000 aux formations politiques.
Published in Economie
Le bras de fer entre les syndicalistes et les employeurs de l’industrie sucrière a pris une nouvelle tournure depuis qu’un des représentants des travailleurs, Ashok Subron, a attiré l’attention du public sur le montant des dons politiques faits par les groupes sucriers aux partis politiques lors des législatives de 2010.
Published in Journal de campagne
Ça y est. Le compte à rebours est déclenché. Mais tout comme les partis politiques n’attendent pas le «Writ of Election» pour faire campagne, le commissaire électoral est à pied d’oeuvre depuis longtemps. Plusieurs mois, dit-il, car un planning efficace est primordial.
Published in Journal de campagne
Ashok Subron a jeté un pavé dans la mare politique. Alors que la Mauritius Sugar Producers’ Association fait des difficultés pour accorder une augmentation salariale de 38 % à 40 % aux artisans et laboureurs, en arguant une situation chaotique sur le marché international du sucre, le syndicaliste a brandi un document prouvant que les compagnies sucrières consacrent un budget pour le financement politique.
Published in Live News
La Consumer Advocacy Platform (CAP) énonce, à l’intention des partis politiques en lice pour les élections, une série de propositions en vue d’assurer une meilleure protection des consommateurs. La principale proposition concerne la mise sur pied d’une agence élargie pour prendre en charge l’éducation et la défense des consommateurs ainsi que la promotion de la concurrence, surtout en ligne avec la proposition de loi déjà sur la table de l’Assemblée législative.
Published in Economie
C’est à Goodlands que Navin Ramgoolam et Paul Bérenger sont descendus, mardi après-midi, pour un congrès. Le leader Mauve a annoncé des lois pour réglementer le financement des partis politiques.
Published in Journal de campagne
En finir une bonne fois pour toutes avec l'opacité entourant le financement des partis politiques. C'est une des constantes de Transparency Mauritius (TM) depuis 2009, date à laquelle elle avait soumis ses propositions pour un modèle de conduite aux autorités.
Published in Journal de campagne
Alors que le financement des partis politiques a une fois de plus été au centre de l’actualité cette année-ci, certaines entreprises n’en ont guère cure, à l’instar de Rogers, qui continue de financer les partis politiques.
Published in Economie
Les récents meetings des partis politiques dans le cadre des prochaines législatives, ont été marqués par l’annonce de plusieurs projets. Or, nombreux sont les Mauriciens qui s’interrogent si ceux-ci seront vraiment appliqués. Ces mesures sont-elles uniquement des stratégies pour appâter l’électorat ?
Published in Société
Wednesday, 22 October 2014 12:00

Salaire minimum : Est-ce réalisable ?

Les dirigeants des partis politiques en campagne font miroiter l’introduction du salaire minimum à l’électorat. Certains craignent sa mise en pratique alors que d’autres estiment que cette mesure peut aider des familles à sortir du gouffre de la pauvreté.
Published in Actualités
Page 1 of 4