21 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Le financement des partis politiques est un thème qui n’a pas été inclus dans le Livre blanc sur la réforme électorale, publiée la semaine dernière.
Published in Interview
Alors que la tendance générale en 2013 était à la baisse en ce qu’il s’agît du financement des partis politiques par le secteur privé, le groupe Leal a, lui, pourtant offert plus de Rs 2 millions aux partis politiques l’an dernier. Une hausse de plus de 190 % comparativement à 2012.
Published in Economie
Selon le président de l’Association pour la Protection de l’Environnement et des Consommateurs (APEC), Suttyhudeo Tengur, un point essentiel de la réforme électorale demeure le financement des partis politiques. Dans l’entretien qui suit, il évoque aussi le Consumer Protection Bill 2013. Mardi était la date limite pour la soumission des propositions au ministère du Commerce au sujet de ce projet de loi. Il affirme aussi qu’il a bien soumis les siennes.
Published in Interview
Cette journée du 14 août est cruciale pour Rezistans ek Alternativ. C’est, en effet, la veille de la date limite pour que ce mouvement présente sa ‘submission’ au Comité des droits humains des Nations unies. L’obligation de déclarer l’appartenance ethnique pour être candidat aux élections est un axe central du combat de Rezistans ek Alternativ.
Published in Interview
Pourquoi les Mauriciens sont-ils toujours fidèles aux partis politiques traditionnels, alors que les jeunes, considérés comme contestataires, n'arrivent toujours pas à créer une alternative ?
Published in Interview
À l’échelle mondiale, la perception est que la corruption s’est aggravée durant ces deux dernières années. Et ce sont les partis politiques qui sont considérés comme « les plus corrompus ». C’est ce qu’a révélé une étude de Transparency International dans un communiqué publié à Berlin mardi.
Published in Actualités
L’ ancien président de la Mauritius Employers’ Federation soutient que le financement des partis politiques par le privé peut être perçu comme une « forme déguisée » de corruption. Dan Bundhoo estime qu’il faut mettre un terme à cette pratique.
Published in Interview
Si en 2010, année des législatives, les grosses pointures du secteur privé ont participé au financement des partis politiques, avec des cachets de plusieurs millions – à l'instar des Rs 6 millions offertes par Ireland Blyth Limited (IBL) ou les Rs 5,8 millions par Rogers –, 2011 et 2012 ont été des années creuses pour les partis politiques.
Published in Actualités
Le 3 novembre, les membres du « Maharashtra Navnirman Sena » (MNS) ont interrompu le tournage de « Khiladi 786 » dans l’enceinte du collège Wilson.
Published in Bollywood
« Le système de financement des partis politiques dévalue la société mauricienne et institutionnalise la corruption ». C’est l’avis émis par Mitradev Peerthum. Il agissait, hier vendredi 25 mai, comme ‘resource person’ lors d’un forum organisé par l’Association pour la Protection de l’Environnement et des Consommateurs (APEC) sur le financement des partis politiques. Il réclame ainsi une Commission d’enquête à ce sujet.
Published in Live News
Page 1 of 2