17 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Nilen Kattany

Nilen Kattany

Rudolf  Dereck Jean Jacques, connu sous le nom de Gro Derek, a été reconnu coupable, ce mercredi, de possession d’héroïne, par la Cour intermédiaire.
Quatre accusés, dont le notaire Vinay Deelchand, ont été reconnus coupables d’entente délictueuse, par la magistrate Anjaleedevi Ramdin, siégeant en Cour intermédiaire. Ils avaient planifié une attaque au cocktail Molotov contre un Portlousien.
Coupable ! C’est le verdict de la Cour intermédiaire au terme du procès intenté à Lallchand Boodhoo pour enlèvement et abus sexuels sur deux fillettes. Ce quadragénaire n’est pas à ses premiers démêlés avec la justice. En février 2007, il avait écopé de huit ans de prison pour agression, viol et sodomie sur une femme de 69 ans.
Seemadree Rajanah, Chief Operating Officer de British American Investment (BAI), a été autorisé, jeudi, par la Cour suprême à quitter le pays.
Les oubliés de la British American Insurance (BAI) montent au créneau, du moins, deux d’entre eux. L’avocat Vedakur Sharma Rampoortab et son épouse Shashila réclament le remboursement de leurs investissements dans le plan « Super Cash Gold Plan ».
Les affaires pendantes n’ont pas la cote au Public Bodies Appeal Tribunal. Celui-ci a reçu 919 appels depuis sa création le 1er juin 2009 et a déjà rendu une décision finale dans plus de la moitié des cas. Zoom sur le fonctionnement du tribunal chargé de se prononcer sur certains appels de fonctionnaires.
La Cour correctionnelle de Port-Louis a rejeté une demande de radiation des charges formulées par Me Rouben Mooroongapillay, un des prévenus dans l’affaire de détournement de Rs 80 millions au préjudice de la Bramer Bank en août 2011.
La compagnie Airway Coffee, dont la principale actionnaire est Nandanee Soornack, a enclenché les procédures en Cour commerciale, lundi, pour contester sa mise en liquidation.
Dénouement dans l'affaire des trois cadres de la Mauritius Commercial Bank (MCB) provisoirement inculpés pour entente délictueuse. La Cour correctionnelle de Port-Louis a rayé la charge provisoire retenue contre eux.
Un directeur d’Harel Mallac Technologies a été débouté en Cour suprême. Mario Alain Chung Ching Ah-Sue réclamait Rs 50 millions de dommages à l’état  après qu’il a été arrêté par la police le 29 août 2005. Il estimait son arrestation illégale.
Page 1 of 115