Coopération : accord Chine-Maurice pour protéger les consommateurs

Par Kamlesh Bhuckory O commentaire
Chine et Maurice

Maurice, importateur net de produits alimentaires et équipements, et la Chine, deuxième économie mondiale, affinent leur collaboration dans la protection des consommateurs. Un protocole d’accord a été paraphé la semaine écoulée. La signature a coïncidé avec la visite de Zhang Mao, ministre d’Etat de l’Administration de l’industrie et du commerce de la Chine.
L’accord est présenté comme étant une nouvelle ère de coopération. Ses principaux objectifs portent sur l’élaboration d’un plan de travail, la promotion de la protection des consommateurs par le biais d’échanges d’information sur les lois et les règlements, la tenue d’ateliers de travail entre nos pays respectifs et la formation des officiers jouera un rôle prépondérant dans la réussite de notre nouvelle démarche.

«La République Populaire de Chine nous aide énormément pour la formation dispensée aux officiers du département de la Protection des consommateurs de mon ministère dans plusieurs sujets et qui sont pris en charge dans leur totalité par le gouvernement chinois,» a affirmé Ashit Gungah, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs. «La quasi-totalité des officiers de ce département a bénéficié d’une formation en Chine».

La Chine est la deuxième source d’approvisionnement du pays. Certes, l’Inde arrive en tête pour les neuf premiers mois de 2017, étant notre unique fournisseur en produits pétroliers. Mais les importations de la Chine sont composées de multiples catégories de produits. De janvier à septembre 2017, la valeur des importations a été de Rs 20,5 milliards contre Rs 21,3 milliards à la période correspondante en 2016, selon les données de Statistics Mauritius en date du 24 novembre dernier.

«Il est indéniable que la République Populaire de Chine a connu un progrès constant et rapide dans le domaine commercial. Et nous ne pouvons que bénéficier de ses connaissances et de son expérience afin d’apporter plus de développement dans le commerce à Maurice et aussi pour promouvoir la protection des consommateurs des Mauriciens,» a indiqué le ministre.

Législation - une nouvelle loi des consommateurs en préparation

La protection des consommateurs est régie par une loi qui remonte au siècle dernier. Au fil des années, des amendements ont été apportés afin de refléter les nouvelles politiques énoncées par les gouvernements successifs. Au lieu de poursuivre dans cette voie, une nouvelle législation semble être la mieux adaptée. «La loi-cadre à Maurice qui régit la protection des consommateurs date de 1997,» a fait ressortir Ashit Gungah, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs. «Mais avec l’évolution du commerce, les législations y relatives doivent être revues et adaptées afin que nos citoyens soient mieux protégés.  Donc, nous avons entamé la rédaction d’une nouvelle pièce de législation au lieu de réviser celle existante.»