02 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 15 December 2012 12:00

Ambiance au Parlement – Sous haute tension

Rate this item
(0 votes)
Les travaux parlementaires de mardi se sont déroulés sous haute tension. Les hostilités ont commencé avant même le début des travaux. Des piques ont été lancées au ministre Arvin Boolell. Des bancs de l’Opposition, on pouvait entendre : « Macaronis fine expiré ».
Le député du PMSD, Thierry Henry, a lancé à son tour : « Kot tsumami ? ». À un certain moment, un député du MSM devait brandir un mouchoir mauve à l’adresse d’un membre de la majorité en lançant : « Alle essuye to lizié ». L’arrivée du Speaker, à 11h34 a ramené momentanément une certaine accalmie dans l’hémicycle. Mais la tension était palpable.

Pour ajouter au décor, Alan Ganoo, Reza Uteem et Rajesh Bhagwan, entre autres, portaient des cravates mauves. Arvin Boolell, Patrick Assirvaden, Sutyadeo Moutia, Balkissoon Hookoom et Suren Dayal, eux, portaient des cravates rouges. Nita Deerpalsing avait une blouse rouge, alors que la PPS Aurore Perraud était en bleu.
L’accalmie a été de courte durée.

Comme il n’y avait pas de Private Notice Question (PNQ), on est allé directement aux questions adressées au Premier ministre. La première portait sur ses missions officielles à l’étranger. À peine a-t-il commencé à répondre que les hostilités ont repris de plus belle. À la demande du Speaker, le ministre Arvin Boolell a été contraint de retirer le mot « Batiara », tout en lançant que le leader de l’Opposition n’a pas dit la vérité. À souligner que cette partie des travaux parlementaires a été marquée par plusieurs interruptions.

Atmosphère hostile
La tension avait atteint son paroxysme quand le leader de l’Opposition a accusé le trésorier du Parti travailliste, qui se trouvait dans la galerie publique, d'avoir fait un geste qualifié d’inacceptable à l’égard de l’Opposition parlementaire. Le Speaker a fait appel au 'Sergeant at arms'. Il a averti que personne n’a le droit de parler ou de faire de gestes quelconques dans la galerie publique et qu’il n’hésiterait pas à prendre des sanctions à cet effet.

Les hostilités entre les deux camps a duré tout au long des travaux. Dans l’après-midi, il y a eu une vive altercation entre le ministre des Finances, Xavier-Luc Duval et le leader de l’Opposition. On peut aussi parler de la colère du ministre des Administration régionales, Hervé Aimée, qui a refusé de répondre à des questions supplémentaires après des remarques venant d’un membre de l’Opposition.

À un certain moment, le leader de l’Opposition a lancé « même Kalyanee finn sanz coulerr. » Il faisait remarquer que la députée n’avait pas porté son traditionnel sari rouge. Mais la députée a montré qu’une partie de son vêtement était rouge. « To pas truv cler, to pas truve ki ena ruz ladan ». Plus tard, on l’a vue qui distribuait des bonbons à l’emballage de couleur rouge à certains de ses collègues députés.




Last modified on Saturday, 15 December 2012 10:01
Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+