23 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 07 January 2012 10:00

Actualités en bref

Rate this item
(0 votes)
Relevé de la Santé durant les festivités
Le ministère de la Santé procède actuellement à la compilation des données pour les cas traités aux urgences dans les hôpitaux durant les fêtes de fin d’année. Le but de cet exercice va au-delà du simple enregistrement des cas de brûlures avec les pétards, de ceux d’alcoolisme ou encore des cas de troubles d’estomac dus aux excès alimentaires.
En effet, le ministère cherche aussi à savoir comment ces cas ont été gérés dans le but de déceler les éventuels manquements. Ce relevé lui permettra aussi d’apporter les éventuelles mesures correctives pour une meilleure prise en charge des malades durant les prochaines fêtes de fin d’année. Pour résumer, il cherche à savoir si son système d’état d’alerte a fonctionné sur tous les plans durant les festivités.

Les absents devront s’expliquer
Nombreux sont les membres du personnel hospitalier qui ont fait fi des consignes du ministère de la Santé. Celui-ci avait donné des instructions fermes pour qu’ils travaillent tous le 3 janvier. Cela, afin que tout le personnel soit mobilisé puisque les hôpitaux étaient en état d’alerte. Or, certains n’ont pas respecté ces consignes et ne sont pas venus travailler ce jour-là, au grand dam du ministère.  Depuis, la Santé exige des explications par écrit des employés concernés, y compris ceux qui ont pris un ‘sick leave’. Des sanctions ne sont pas à écarter contre certains membres du personnel qui se sont absentés sans autorisation si leurs explications ne satisfont pas leur hiérarchie.




Last modified on Saturday, 07 January 2012 09:09
Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+