20 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 28 January 2012 12:00

Enseignement supérieur – Le Registrar de l’UTM suspendu avec effet immédiat Featured

Rate this item
(0 votes)
Le Conseil d’administration de l’UTM a décidé de suspendre son Registrar avec effet immédiat. Plusieurs allégations pèsent sur Sanjeev Kumar Babooa.
Les diverses allégations émises contre l’Université de Technologie de Maurice (UTM) ont finalement abouti à des sanctions concrètes. Sanjeev Kumar Babooa a été suspendu de son poste de Registrar avec effet immédiat.
La décision a été entérinée jeudi soir par le Board of Governors de cette université appartenant à l’Etat mauricien, à la lumière d’une enquête menée par le Staff Committee de l’UTM. Actuellement en voyage en Inde, Sanjeev Kumar Babooa n’était pas présent au moment de sa suspension.

«Je confirme que le Registrar a été sus­pendu. De graves allégations pèsent sur lui. Le Staff Committee a recommandé une suspension immédiate au Conseil d’admi­nis­tration et cette dernière a entériné cette déci­sion qui a donc été exécutée immédiate­ment», déclare Dharam Fokeer, directeur de l’UTM.

« Le Registrar sera entendu par un comité disciplinaire et il pourra présenter sa défense devant cette instance», ajoute le directeur.

Certaines de ces allégations datent de plusieurs années et auraient trait au recrutement de divers membres de l’administration. Le bruit courait que certaines personnes étaient embauchées selon des critères autres que celui du mérite et alors même qu’elles ne disposaient pas des qualifications suffisantes.

Ces accusations avaient d’ailleurs incité l’Independent Commission against Corruption (ICAC) à effectuer des descentes sur le campus de l’UTM, à La Tour Koënig. Selon nos sources, des « fautes profession­nelles » seraient reprochées à Sanjeev Kumar Babooa. Le ministère de l’Enseignement supérieur serait également mécontent des éléments d’information fournis par l’UTM, concernant une question parlementaire posée le 6 décembre 2011 par le député mauve Reza Uteem.

Elle portait sur la récente promotion de Deepika Faugoo au poste de Head of School of Business, Management and Finance de l’UTM. Son prédécesseur à ce poste avait officiellement émis des allégations par rapport à cette nomination. Interrogé au Parlement, Rajesh Jeetah, ministre de l’Enseignement supérieur, devait affirmer ne pas être au courant de cette affaire. Il ressort que la personne concernée complétait sa maîtrise à l’UTM alors qu’elle avait été nommée Head of School.

Cette situation devait attirer l’attention de la Tertiary Education Commission qui a évoqué un possible conflit d’intérêts.

La nomination de Sanjeev Kumar Babooa au poste de Registrar, en juin 2010, avait été fortement contestée par des membres du personnel. Des allégations de mauvaise gestion et de passe-droit avaient rapidement fait surface, mais elles avaient été rejetées par le principal concerné.

Le Défi Plus n’a pu contacter Sanjeev Kumar Babooa, en déplacement à l’étranger, pour connaître sa réaction suite à sa suspension.



Patrick Hilbert

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Actualités Popular Articles

Google+