17 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
La Freedom of Information Act et la création d’une Media Commission, comme proposées dans le rapport Robertson, sont très attendues. Mais « attention au piège », font ressortir certains intervenants.
Published in Actualités
Le sujet intéresse plus d’un, surtout après la publication du rapport Robertson. C’était le thème de l’émission « Pour ou contre », animée par Jugdish Joypaul. Ses invités : Ashok Radhakissoon, ancien président de l’Independent Broadcasting Authority, Kris Poonoosamy, ancien chef de cabinet dans la Fonction publique, et Dan Maraye, ancien Gouverneur de la Banque de Maurice et observateur politique.
Published in Interview
Pour elle, le contenu du rapport préliminaire de Me Geoffrey Robertson, rendu public samedi, n’est pas une surprise. Christina Chan-Meetoo, lecturer in Media and Communication à l’université de Maurice, estime qu’une Freedom of Information Act donne des frissons aux politiciens.
Published in Interview
Le MMM dit oui à l’amendement de la législation pour garantir davantage de démocratie et de transparence. Alan Ganoo annonce que l’Opposition est d’accord avec les réformes proposées par Geoffrey Robertson.
Published in Politique
Abolition du délit de sédition, adoption d’une Freedom of Information Act, remise à neuf du Media Trust et nomination d’une Ombudsperson pour les médias. Telles sont quelques-unes des propositions de Me Geoffrey Robertson. 
Published in Actualités
Le peuple ne doit pas oublier que c’est lui qui détient le vrai pouvoir et pas les politiciens, estime Rajen Bablee, directeur exécutif de Transparency Mauritius, eu égard aux « scandales » qui se répètent. Il estime nécessaire l'introduction d'une Freedom of Information Act afin qu'il y ait plus de transparence dans les affaires publiques.
Published in Interview
Le ton a été donné par Paul Bérenger, samedi dernier. Il avait parlé d’un « nouveau scandale ». Cela en référence à une transaction entre la SICOM et Arushi Development Ltd. Il s’agit du rachat, par la SICOM, d’un bâtiment toujours en construction sur un terrain à bail de BPML à la Cybercité d’Ébène. Une transaction faite selon la formule de Vente en État Futur d’Achèvement au coût de Rs 591 620 860.
Published in Actualités
Actualités

Actualités Popular Articles

Google+