25 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
D’ici un mois, le gouvernement reprendra possession d’un terrain de 577 arpents (232,49 hectares) dans la région de La Nicolière qu’il a accordé en septembre 2014 à la société La Nicolière Development Ltd.
Published in Live News
Dushyant Sohun est venu confirmer la version de Rakesh Gooljaury dans l'affaire Roches-Noires. Ce nouveau témoin était un des invités présents au campement de l'ex-Premier ministre dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011.  
Published in Faits Divers
La visite surprise de Navin Ramgoolam, mercredi, lors de la rencontre du comité exécutif travailliste au Square Guy Rozemont, lui a permis de reprendre pleinement possession de son poste de leader rouge. Mais que s’est-il réellement passé ?
Published in Actualités
Sa présence à la réunion du comité exécutif  du PTr au square Guy-Rozemont mardi soir 12 mai « n’est pas une surprise », étant membre du parti et leader en congé, mais Navin Ramgoolam refait son « mea culpa » et avoue une nouvelle fois avoir fait des « erreurs » dans sa vie comme dans la politique.
Published in Live News
Le ministre des Finances l’a annoncé vendredi, la Mauritius Post and Cooperative Bank compte des prêts non-productifs de Rs 1,7 milliard. Parmi ces prêts figure un montant de quelque Rs 800 millions accordé à un client qui ne rembourse pas ses dettes.
Published in Actualités
L’homme d’affaires Rakesh Gooljaury a contracté des emprunts et ‘overdraft’ de Rs 517 millions, au nom de ses compagnies, auprès de la Mauritius Post and Cooperative Bank. Pour ce faire, il a mis plusieurs de ses compagnies en gage, de plus, des « Fixed Charges » ont été inscrites sur des biens immobiliers lui appartenant.
Published in Actualités
Début décembre 2014, alors que tout le pays avait les yeux rivés sur les élections générales, l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury finalisait un accord avec la Mauritius Post and Cooperative Bank pour des ‘loans’ et ‘overdrafts’ de Rs 517 millions. Les biens offerts en garantie soulèvent bien des questions.
Published in Actualités
Le CEO de la MPCB, Rajiv Beeharry, a fait le déplacement pour signer les contrats chez le notaire.
Pour ses quatre emprunts, au nom de ses compagnies, Rakesh Gooljaury a offert les mêmes biens immobiliers en garantie. Soit deux terrains à St-Pierre, deux emplacements commerciaux et deux espaces parking au complexe Les Sables D’Or à Flic-en-Flac, un emplacement commercial et espace parking au complexe Les Vagues D’Or à Flic-en-Flac, un terrain à St-Pierre et un terrain de l’État qu’il loue à bail. La valeur de ces terrains reste à être déterminée par rapport aux sommes empruntées.
Published in Actualités
Dans un article ayant pour titre « La SBM raye Rs 17 millions de dettes de Gooljaury » publié par Le Défi Quotidien dans sa livraison du 17 avril 2015, le journal a fait mention de « prêts rayés » par cette banque. Or, selon des sources internes de la SBM, les emprunts n’ont pas été rayés, ce sont les « fixed charges » qui l’ont été.
Published in Actualités
Entre juillet 2003 et novembre 2006, l’homme d’affaires Rakesh Gooljaury a contracté 12 prêts au nom de ses compagnies totalisant Rs 36 millions auprès de la State Bank of Mauritius (SBM), selon les relevés hypothécaires. Pour ce faire, il a mis plusieurs biens en gage : des propriétés immobilières et des compagnies. Il a remboursé ses créances fin-octobre 2007.
Published in Actualités
Page 1 of 7
Podcasts