07 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kursley Thanay

Kursley Thanay

Le couperet est tombé vendredi 6 mars. Laval Josian L’Espérance a écopé de 20 ans de prison pour avoir tué le 6 août 2011 un sans domicile fixe (SDF), feu Cliff Gingambur, 41 ans, à Pointe-des-Régates, Mahébourg. Sentence prononcée par le juge de la cour d’assises Benjamin Marie-Joseph.
Le verdict intervient finalement, dix ans après les faits. Un habitant de Quatre-Bornes, âgé de 47 ans, a été condamné à neuf mois de pri­son. Cela à l’issue d’un procès en Cour intermédiaire pour attentat à la pudeur sur sa belle-fille, courant 2003 à 2004.
«Mo accepté mo finn touye Cliff Cingam­bur. ça finn arriver quand mo ti p essaye défane moi. Mo chagrin seki finn arriver ». C’est en ces termes que  Laval Josian L’Espérance, un maçon de 51 ans originaire de Mahébourg, a répliqué à l’Assistant Surintendant de police, Robinson Lisette. Ce dernier a été entendu, mardi, en cour d’assises dans le cadre du procès intenté à Laval Josian L’Espérance.
L’Attorney General, Ravi Yerrigadoo, a tenu une conférence de presse,  mardi après-midi, à l’hôtel du gouvernement. Il a abordé la polémique autour de la décision du Conseil des ministres du 27 février dernier, de placer le Bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) sous l’égide de son bureau. Il a d’emblée expliqué que la restructuration imposée concerne avant tout, le bureau de l’Attorney General. Si cette décision divise plus d’un, Ravi Yerrigadoo a plaidé qu’ : « Il n’y a pas d’agenda caché (‘hidden agenda’) ».
Le procès intenté à Laval Josian L’Espérance, un maçon de 51 ans originaire de Mahébourg, a débuté lundi en cour d’assises. Il a plaidé non coupable. La poursuite avance qu’il a agressé un SDF, qui lui avait lancé une pierre à la tête.
La demande d’injonction de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, en Cour suprême relance le débat sur les messages que la police peut intercepter dans le cadre d’une enquête. Le point avec deux avocats.
Selven Valliamah, un maçon de 21 ans, a été condamné par la Cour intermédiaire à trois ans de prison. Cet habitant de Quartier Militaire a été jugé coupable de vols et de conduire sans permis. Outre la peine de prison, il a écopé de Rs 6 000 d’amende et a été disqualifié de conduire pour un an.
Dans un nouvel affidavit, déposé jeudi en cour suprême, l’assistant commissaire de police (ACP), Heman Jangi affirme que la police n’a nullement commis d’abus à l’égard de l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam. Les débats sur la demande d’injonction logée par ce dernier auront lieu ce vendredi 27 février à 11 heures.
Jugeant que la carte d’identité biométrique enfreignait ses droits constitutionnels, Pravind Jugnauth avait saisi la Cour suprême pour contester son introduction. Mais depuis, il est devenu le ministre responsable du dossier. Ce qui le met en probable situation de conflit d’intérêts.
Les deux plaignants ayant saisi la justice pour contester la validité de la carte d’identité biométrique et le représentant légal de l’État Me Aruna-Narain Ramloll ont demandé à la Cour suprême de rendre son jugement dans cette affaire.
Page 1 of 97