03 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Le Defi Plus

Le Defi Plus

L’ancien trésorier du Parti travailliste, Ah Fat Lan Hing Choy sera convoqué et interrogé sur deux enquêtes que mènent les limiers du Central CID. La première concerne l’enquête sur la diffusion d’une bande sonore, lors d’un meeting de la défunte alliance PTr-MMM à Rivière-du-Rempart, le lundi 8 décembre, durant la campagne électorale.
L’avis d’averses orageuses à Maurice est maintenu jusqu’à 17heures ce samedi. Des nuages actifs traversant la région par l'ouest continuent à influencer le temps. Hier, vendredi, l’île a été copieusement arrosée avec plus de 60 mm de pluies dans plusieurs régions du pays. Une dizaine de personnes ont été contraintes d’avoir recours aux centres de refuge. Les pompiers ont eu fort à faire pour évacuer les eaux pluviales.
La compagnie d’aviation nationale, Air Mauritius (MK), subie les effets néfastes de la chute de l’euro qui a entraîné une baisse des résultats nets.
Un religieux a initié des poursuites civiles contre une association religieuse en Cour industrielle. Il réclame des dommages de Rs 726 069 après que la dite association a mis un terme à son contrat. Cette somme inclut des heures supplémentaires impayées.
L’avocat Dev Ramano  fait le point, en ce qui concerne la résiliation d’un contrat. Peut-on résilier un contrat ? Qui le fait, quand et comment ? Peut-on également contester la résiliation d’un contrat ?  Voici les propos de l’homme de loi qui situe aussi ses explications dans le contexte sociopolitique qui prévale localement.
Saturday, 14 February 2015 10:27

Sur Facebook : De lion à dindon de la farce

Navin Ramgoolam. Dans le temps, rien que le nom aurait fait trembler les guiboles. Aujourd’hui, surtout depuis sa cuisante défaite aux dernières élections, outre d’être le dindon de la farce, on ne se gêne plus pour le tourner en bourrique...
Saturday, 14 February 2015 05:35

Audit trail : Ce qu’il faut savoir

À Maurice, diverses institutions, en sus de la police, peuvent intervenir dans une affaire impliquant des biens soupçonnés d’être les produits d’activités illicites ou ayant trait au blanchiment d’argent, nous explique l’avocat Juneid Kodabux. Le terme « money trail » ou « audit trail », explique-t-il, est un procédé qui consiste à remonter jusqu’à la source des fonds en question et retracer leurs mouvements. Cela, en vue d’établir la provenance et la destination de l’argent.
Contraste singulier. Alors que la police a découvert Rs 220 millions chez l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam, il nous revient qu’il a contracté deux prêts bancaires – l’un de Rs 45 millions en 2010 et de Rs 2 millions en 2013. En 1999, il avait contracté un prêt de Rs 3,5 millions, déjà remboursé, avec en garantie la maison située à la rue SSR (ex-Desforges).
Trois banques sont dans le viseur du Central CID. On les soupçonne d’avoir aidé l’ex-Premier ministre à transférer de l’argent dans des comptes à l’étranger ou à convertir des roupies en devises étrangères. Dans la pratique, qu’est-ce les banques sont autorisées à faire ou pas ? Le point avec des banquiers.
Des démarches ont été enclenchées par voie d’Interpol pour émettre des Worldwide Freezing Orders sur les biens de Navin Ramgoolam ainsi que ceux de ses prête-noms, apprenons-nous de sources policières.
Page 4 of 280