05 July 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Le Defi Plus

Le Defi Plus

Saturday, 23 May 2015 10:30

Entre soulagement et doute

Comment les employés des filiales de la BAI accueillent-ils la décision du gouvernement  d’annuler leur licenciement ? Réactions de quatre employés.
Comment  accueillez-vous l’annulation des licenciements des employés des filiales de la BAI ?
C’est une très bonne nouvelle et un soulagement à la détresse des travailleurs. Sans leur mobilisation et leur solidarité, nous n’aurions pas eu ce résultat. Toutefois, la lutte continue. Il ne faut pas oublier que nous sommes en période d’élections.
Le Conseil des ministres s'est concerté pour renverser la décision des administrateurs spéciaux du groupe BAI de licencier 704 employés. Les licenciements sont annulés et le gouvernement allouera une ligne de crédit pour leurs salaires.
Selon Me Nityesh Pradeep Peetumber, directeur de Barrett D'Avray Inc. (Law Firm), lorsqu’une compagnie est en liquidation, un administrateur est nommé pour lui venir en aide. Son rôle, selon l’Insolvency Act 2009, est de payer d'abord les frais du liquidateur et les coûts impliqués dans le processus. Il doit ensuite s’assurer que toutes les dettes, comme les impôts et autres, soient réglées. Le salaire des employés arrive en 3e position.
La Cour suprême a émis un ordre d’injonction interlocutoire contre Forwardcom Cie Ltée pour lui interdire d’opérer un entrepôt à la rue Domun, Curepipe. Le terrain en question appartient à un certain Ravi et son épouse. Forwardcom Cie Ltée ne détiendrait pas les permis nécessaires pour l’opération d’un entrepôt dans une zone résidentielle.
ERC Ltée a été sommée par la Cour industrielle à payer la somme de Rs 84 862,86 à Dhanesh Bhageea. Cet ancien chauffeur avait logé une action au civil contre son ancien employeur pour renvoi injustifié. Il lui avait réclamé une compensation de Rs 450 392. Cette somme représentait une perte de salaires et des dépenses encourues pour se présenter en Cour.
– Pension : entre Rs 17 000 et Rs 135 000
– Lump sum : entre Rs 900 000 et Rs 7 M
La défaite électorale est loin d’être le début de la disette  pour la majorité des parlementaires. Surtout ceux qui ont « servi le peuple » pendant plus d’un mandat. Ils ont droit à une pension mensuelle maximale ou à une pension mensuelle réduite avec à la clé une 'lump sum'. Entre Rs 17 000 et Rs 135 000. C’est la fourchette des pensions que touchent les parlementaires qui ont mordu la poussière aux élections de décembre 2014. Qui plus est, la 'lump sum' varie entre Rs 900 000 et Rs 7 millions.
La vidéo choquante circule sur le net depuis vendredi. Elle montre une collégienne agressée par cinq camarades de classe. Une violence qui interpelle les autorités. Aurore Perraud a rencontré le recteur du collège. une équipe de la CDU et de la Brigade des mineurs enquêtent. 
Un policier, affecté au poste de police de Phoenix, est actuellement dans le collimateur des enquêteurs de la Criminal Investigation Division de Curepipe.
Si l’Alliance Lepep présente ce samedi ses candidats, la campagne se complique pour d’autres. L’arrestation du leader du PTr pourrait pousser son parti à changer de stratégie. Le MMM, lui, n’a pas arrêté son choix.
Podcasts