26 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 15 December 2012 12:00

Industrie du voyage – Maroc et Vietnam : les nouveaux coups de coeur des Mauriciens Featured

Rate this item
(2 votes)
Les Mauriciens voyagent tout autant qu’avant malgré la crise. De nouveaux pays s’ajoutent cette année à leur liste de destinations préférées. Autre tendance : les familles et les jeunes font appel aux agences de voyages pour l’organisation des vacances où se mêlent sports extrêmes et autres activités qui font monter l’adrénaline.
«Le voyage fait toujours partie du programme des Mauriciens en période festive. Nous avons d’ailleurs vendu pas mal de destinations ces dernières semaines », indique Annick Corroy, ‘Managing Director’ de BlueSky.

Parmi les destinations préférées des Mauriciens, on retrouve l’Inde, la Malaisie, Kuala Lumpur, Singapour, Bangkok, l’Afrique du Sud, La Réunion et l’incontournable Rodrigues connue pour être la « destination la moins chère ».

Pour Charles Ng, directeur d’Atom Travel, les pays de l’Extrême-Orient sont très populaires car ces destinations sont abordables. « Les hôtels sont à meilleur marché. On peut facilement se loger dans un hôtel de 4 ou 5 étoiles à Rs 750 ou Rs 1 000 la nuit », renchérit Yadhav Ramsokul, Manager chez Flyaway Travel Agency.

Des vacances sur mesure
« Nous avons aussi beaucoup de Mauriciens qui partent en Europe actuellement car ils veulent connaître l’expérience de l’hiver sous la neige et la Noël qui est fêtée différemment en Europe », explique Wendy Ah-Gin, ‘Sales Executive’ chez Arcadia Travel. Dubaï est un autre pays apprécié par les Mauriciens. D’autant plus, souligne Wendy Ah-Gin, qu’actuellement le billet d’avion est en promotion soit à Rs 23 000. « Les croisières aussi sont très demandées », fait ressortir Charles Ng.

Les Mauriciens optent également pour de nouvelles destinations. « Les Mauriciens veulent visiter de nouveaux pays et nous demandent souvent si nous n’avons pas des forfaits à leur offrir. Ils s’inspirent des chaînes satellitaires comme Voyage, Escales ou encore des émissions de télé comme Pekin Express », soutient Wendy Ah-Gin.

Parmi ces destinations, on retrouve le Viêtnam ou encore le Maroc. « Ces destinations commencent à devenir à la mode. Les Mauriciens ont plus l’âme aventureuse de nos jours et cherchent des destinations lointaines même si les destinations traditionnelles restent toujours tendance », explique notre interlocutrice.

Les agences de voyages notent que les Mauriciens voyagent de plus en plus en famille. Autre tendance : « Nous avons des familles mauriciennes qui viennent dans notre agence pour que nous leur préparions une semaine de vacances dans le pays où tous les frais sont inclus. Nous leur proposons un mixte d’activités avec journée sur catamaran, sports nautiques, tyrolienne où les repas et l’hébergement en hôtel sont compris. Ils sont nombreux à vouloir faire des sports extrêmes comme le parachu­tisme.

Nous nous occupons de tout. Ces familles peuvent donc passer des vacances sans s’occuper de rien », indique Yadhav Ramsokul. Ce sont surtout les Mauriciens de la classe moyenne aisée qui ont recours à ce genre de service. Des jeunes font également appel aux agences de voyages pour des vacances sur mesure qui incluent notamment des sports extrêmes notamment à l’étranger. Tout un programme pour les vacances de fin d’année !

Voyager, à quel prix ?
Un voyage comporte un certain budget. Il faut compter Rs 16 500 par personne pour un séjour de quatre nuits et cinq jours à Rodrigues. Un séjour de deux nuits et trois jours en bateau à la Réunion, tous frais compris, s’élève à Rs Rs 12 000. Pour le même nombre de jours, le séjour s’élève à Rs 20 000 en avion. Il faut compter Rs 40 000 pour un voyage en Afrique du Sud où sont inclus le billet d’avion, l’hôtel, le transfert et des excursions. Pour la Malaisie, il faut débourser environ Rs 45 000 pour une dizaine de jours, tous frais inclus.




Le Defi Plus

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Economie Popular Articles

Google+