22 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 15 December 2012 12:00

En cette période festive – Chocolat – Les ventes explosent Featured

Rate this item
(0 votes)
Les Mauriciens sont plus friands de chocolat cette année. La hausse des ventes dans les grandes surfaces et l’accroissement du volume d’importation sont autant d’indications que ces douceurs sont en forte demande.
Les barres, les pralines, les rochers, les tablettes et autres boîtes de chocolat ont une place privilégiée dans le panier de courses des ménages en ce mois de décembre. Leur appétit boosté par les festivités de fin d’année, les Mauriciens se laissent aller aux petites gourmandises.

« Nous nous attendons à une très bonne vente sur les chocolats. D’ailleurs, nous avons augmenté nos commandes de l’ordre de 10 à 15 % par rapport à l’an dernier en raison de la forte demande », indique Raj Atchiamith, ‘Sales and Marketing Executive’ chez Winner’s. Une demande qui s’est fait sentir tout au long de l’année avec une accélération à partir de novembre et décembre. « Aujourd’hui, les chocolats sont très présents dans la vie quotidienne des Mauriciens », fait ressortir un fournisseur de chocolats.

Entre Rs 150 et Rs 450 la boîte de chocolat, les Mauriciens achètent ces douceurs pour leur propre plaisir et aussi pour offrir en cadeau. Et ce n’est pas le choix qui manque ! Ferrero, Raffaello, Lindt, Jacquot, Truffaut… Toutes ces marques se bousculent dans les rayons des grandes surfaces depuis la mi-novembre. On compte aussi pas mal de nouveautés.

« Nous avons introduit cette année six nouveautés qui sont très appréciées des consommateurs », indique Ismet Jugoo, directeur de Delicia Foods, importateur des chocolats pralinés de la marque Maître Truffaut de Belgique et d’Italie. Parmi ses nouveautés, on y retrouve des chocolats déjà emballés agrémentés des rosettes et des chocolats avec liqueur (Cheritos). « Les chocolats traditionnels comme le Cshell de Belgique ont également la cote », soutient notre interlocuteur.

Importation de plus de 300 tonnes
Selon les données de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Mau­rice, le pays a importé 300 tonnes de chocolat, principalement de la France, de la Suisse, de la Belgique, de l’Afrique du Sud ou encore de la Malaisie, pour une valeur totale de Rs 60 millions en 2011. Entre janvier et juin, Maurice a importé 125 tonnes de chocolat d’une valeur de Rs 21 millions.

Selon les importateurs, le volume de chocolat importé cette année sera supérieur à 300 tonnes. « Nous avons à notre niveau doublé notre volume d’importation par rapport à l’année dernière. Nous allons faire une année record en chocolat », indique-t-on chez Sik Yuen Limited. La société Lim How Brothers, qui importe et distribue le chocolat Ferrero Rocher à Maurice depuis 1992, s’attend également à faire des bonnes affaires. Elle fournit également d’autres marques de chocolat : Kinder de l’Italie, Celebrations, Mars, Snickers, Bounty, Twix et M &M’s de l’Europe, Galaxy de Dubai.

Ces fournisseurs ne craignent pas la concurrence. Leur force, avancent-ils, c’est la qualité et la renommée mondiale de leurs produits.
Quant aux consommateurs, il ne fait aucun doute qu’ils vont croquer les chocolats en fondant de plaisir avec les promotions allant jusqu’à 10 % dont ils vont bénéficier sur ces produits dès le 18 décembre.

Production locale : la chocolaterie Van Ann mise sur l’emballage
« Comme tous les ans, la vente de nos chocolats augmente en fin d’année. La demande est plus ou moins stable par rapport aux années précédentes », indique Ann Van Den Dergh, directrice de la chocolaterie Van Ann, qui emploie une douzaine de personnes et propose une variété d’une vingtaine de chocolats fabriqués de façon artisanale.

Cette année, Van Ann met davantage l’accent sur les emballages. Si la chocolaterie écoule ses produits dans les hôtels, les restaurants ainsi que chez Air Austral et le Mauritius Duty Free Paradise, elle commercialise très peu de ses chocolats dans les grandes surfaces. Pour la simple raison que celles-ci préfèrent vendre des chocolats importés et industriels.




Last modified on Friday, 14 December 2012 22:55
Christina Vilbrin

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Economie Popular Articles

Google+