01 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Selon les analystes, le premier budget du gouvernement actuel traduira largement les promesses faites aux dernières élections et ne sera pas plus favorable au secteur privé qu’avant.
Published in Economie
La grande majorité des analystes ne s’attendent pas à un « miracle économique » d’ici à 2019, mais envisagent une moyenne de croissance supérieure à celle des cinq dernières années, avec un gouvernement favorable au secteur privé.
Published in Economie
«Avant de pouvoir restructurer une économie et progressivement l’amener à une trajectoire de croissance plus élevée, nous devons clairement comprendre les défis auxquels Maurice sera confrontée au cours de la prochaine décennie », explique Sameer Sharma, observateur financier et économique, dans la dernière édition de Conjoncture de la compagnie PluriConseil.
Published in Economie
En attendant la publication du manifeste électoral des deux blocs politiques, la grande majorité des analystes s’inquiètent du financement futur de la pension de base, affirmant qu’un salaire minimum national favorisera le chômage, et estiment que l’économie ne créera pas plus de 50 000 emplois pendant cinq ans.
Published in Economie
Pour la majorité des analystes, notre économie a connu une performance moyenne ces cinq dernières années, avec une inflation sous contrôle, une roupie relativement stable et un chômage encore élevé.
Published in Economie
Nos analystes sont quasiment unanimes à ne plus coller le label haut de gamme au tourisme mauricien et à déplorer l’apport insuffisant de l’accès aérien au développement touristique.
Published in Economie
Réagissant à l’étude du Fonds monétaire international (FMI), « Mauritius: The Drivers of Growth», nos analystes font des prévisions moins osées sur la croissance potentielle et le taux d’investissement de notre économie.
Published in Economie
Stimuler l’investissement privé, redonner confiance aux opérateurs économiques, mettre en place des réformes structurelles importantes et alléger la bureaucratie publique. Voici la recette qui mettra sur les rails l’économie mauricienne, selon Eric Ng, le directeur du Cabinet PluriConseil. Dans cet entretien, l’économiste commente également la décision du comité de politique monétaire de laisser le taux Repo inchangé.
Published in Interview
Pour 47% d’analystes, les facteurs internationaux influencent l’évolution présente de l’inflation locale, mais les causes domestiques, principalement les baisses du taux d’intérêt et les hausses salariales, y exercent un poids égal.
Published in Economie
Les grands groupes du pays, bien que très endettés, ont toujours la capacité d’emprunter dans un environnement d’excès de liquidités, marqué par un taux d’intérêt réel négatif qui est dangereux pour l’économie.
Published in Economie
Page 1 of 3