21 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Christina Vilbrin

Christina Vilbrin

Le Gouverneur Rundheersing Bheenick tire la sonnette d’alarme. L’écart entre riches et pauvres constitue une véritable bombe à retardement. Une mise en garde qui, selon plusieurs observateurs, ne doit pas être prise  à la légère.
L’annonce de la date des élections générales a quelque peu rassuré la classe économique. Les opérateurs attendent le verdict du scrutin et s’inquiètent notamment de l’impact des promesses électorales sur l’économie si jamais elles étaient appliquées.
Les ventes dans les grandes surfaces progressent de manière satisfaisante, selon Raakesh Bhageerutty, ‘Manager’ de Simla Way. Il s’attend à une fin d’année 2014 meilleure qu’en 2013.
Le Gouverneur de la Banque de Maurice a fait un vibrant appel pour un modèle de développement inclusif qui, estime-t-il, est le meilleur remède à l’inégalité sociale.
Depuis un mois, le ciment Lucky est en vente. Les Mauriciens bénéficieront-ils de cette nouvelle concurrence sur le marché du ciment ? Les avis sont partagés.
Les prix de certaines marques de lait ont baissé de 15 à 20 % ces derniers mois, indique le ‘Managing Director’ de Tire Master Food Division. Selon l’importateur, les prix des produits de consommation sont, de manière générale, en baisse cette année, comparativement à 2013.
Valérie, comptable dans une compagnie privée, va soumettre sa lettre de démission dans quelques jours. Et pour cause, elle a obtenu un emploi plus rémunérateur dans une autre société.
«D’habitude, en cette période de fin d’année, nous enregistrons une centaine de ventes par semaine. Or, cette année, nous ne comptons que 25 à 30 ventes par semaine », observe Zaid Ameer, le président de l’Imported Vehicles Dealers Association.
S’il est vrai que les travailleurs étrangers ne viennent pas à Maurice pour faire du tourisme, il ne faut pas pour autant qu’ils soient traités comme des esclaves, martèle Faizal Ali Beegun. Le syndicaliste ne mâche pas ses mots à l’égard de certaines entreprises qui se livreraient à une véritable exploitation et des autorités pour leur laxisme.
Les Mauriciens accompliront leur devoir civique le mercredi 10 décembre. Jour qui sera décrété férié, mais qui ne sera pas sans conséquence sur l’économie. Un manque à gagner de Rs 1 milliard est à prévoir, avancent certains économistes.
Page 1 of 150

Economie Popular Articles