03 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 01 December 2012 12:00

Le Lycée Mauricien – Une famille avant tout

Rate this item
(4 votes)
Avec 37 années d’existence. Le Lycée Mauricien veut être toujours à la pointe du progrès. L’établissement secondaire privé de Phoenix a fait peau neuve et veut répondre aux défis de l’éducation.
Établissement mixte, Le Lycée Mauricien accueille principalement des élèves avec une performance moindre au niveau des examens du Certificate of Primary Education (CPE).  Toutefois, sa fierté est de relever le défi en leur permettant à de réussir brillamment aux examens du School Certificate (SC).

N. B. Foondun, la directrice, est satisfaite du travail accompli par son personnel. « Nous vivons comme une grande famille au Lycée Mauricien. Chaque élève que nous recevons est considéré comme notre propre enfant et nous faisons tout pour qu’il réussisse sa vie. Il n'y a pas que le plan académique qui compte. Nous l'aidons pour qu'il devienne un citoyen responsable   dans un monde en constante évolution ».

Afin d’être au diapason des changements dans le domaine de l’éducation, le collège a apporté des rénovations. De nouveaux pupitres, une nouvelle couche de peinture, les choses s'activent pour la rentrée 2013. Les nouveaux venus qui font face à des problèmes financiers auront droit à un uniforme gratuitement. Il est aussi prévu que les démunis aient droit à un déjeuner quotidiennement. Le collège offrira certaines facilités au voisinage, après les heures de classe.

Cet établissement accueille des élèves du pré-professionnel de la Form I au Higher School Certificate (HSC). D’ailleurs, pour tenir cette dernière classe, la Private Secondary School Authority (PSSA) lui a octroyé cette autorisation, il y a deux ans seulement. Ainsi, le collège attend les premiers résultats pour ses 16 premiers élèves, cette année.

La directrice affirme que l’accent est mis sur les valeurs morales, une classe qui est assurée par la directrice elle-même. « Je leur parle comme je parlerai à mes propres enfants parce que je suis consciente que nous avons entre nos mains les adultes de demain. Ainsi, là où les parents échouent dans leurs responsabilités, j’essaie autant que possible de faire passer des messages positifs aux adolescents ».
Notre interlocutrice reconnaît que les élèves de maintenant sont plus difficiles que ceux qu’elle avait à sa charge dans le passé.

« Il y a beaucoup de raisons qui poussent nos élèves à réagir comme ils le font. Parmi, il y a l’absence de responsabilité des parents. Ainsi, lorsque nous avons un cas devant nous, nous bougeons vers les parents, toutefois, s’il n’y a pas de solution, nous faisons de notre mieux pour remettre l’élève sur les rails.



Annick Daniella Rivet

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Education Popular Articles

Google+