03 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Patrick Hilbert

Patrick Hilbert

Le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, a décidé de laisser la responsabilité de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) et de l’Independent Broadcasting Authority (IBA) au ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation. Pravind Jugnauth est donc chargé de redresser et de veiller à la bonne marche de la station de radiotélévision nationale.
«Nous allons de surprise en surprise », confie une source proche de l’équipe du ministère des Finances qui enquête depuis mardi sur d’éventuelles irrégularités ainsi que sur l’état financier de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC).
Le gouvernement penche sur la possibilité de mettre sur pied un comité spécial pour enquêter sur les « gaspillages » de l’ancien gouvernement, afin de les éviter à l’avenir. Une décision sera prise à ce sujet.
Le ministère des Finances ouvre son enquête sur les finances, recrutements et gaspillages allégués à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Pour ce faire, une équipe, menée par un ancien directeur de l’Audit, a investi le quartier général de la station de radiotélévision nationale.
Une élection en chasse une autre au Mouvement Militant Mauricien (MMM). Après les élections générales et le débâcle qui s’en est suivi, ce parti va revoir ses instances dirigeantes cette semaine.
C’est avec une certaine satisfaction que les représentants des marchands ambulants sont sortis du bureau du nouveau ministre des Administrations régionales, Anwar Husnoo, après une première réunion de près de trois heures, lundi.
Des montants par rapport au paiement de la location d’Airway Coffee, dont la femme d’affaires Nandanee Soornack est la principale actionnaire, sont en cours de vérification par le Bureau du Premier ministre. Les arrérages se monteraient à plusieurs dizaines de millions de roupies, mais une clause du contrat pourrait tout remettre en cause.
Sateeaved Seebaluck remplace, depuis lundi, Suresh Seebaluck, comme Secrétaire au Cabinet et chef de la Fonction publique. Suresh Seebaluck, qui assumait cette fonction depuis 2005, a pris sa retraite le 31 décembre. C’est donc le Chief Executive Officer de la Fonction publique, et membre de sa famille proche, qui s’installe dans à sa place.
Sateeaved Seebaluck remplace depuis lundi 5 janvier Suresh Seebaluck comme secrétaire au Cabinet et chef de la Fonction publique. Ce poste est le plus élevé au rang hiérarchique pour les fonctionnaires.
Ils sont venus dans les valises du Parti travailliste, il y a quelques années. Ils repartent de la même manière. Certains font ou ont fait de la résistance dans l’espoir de pouvoir quand-même rester à leur poste. Jusqu’ici, le taux de réussite de ces tentatives est de zéro.
Page 6 of 151