19 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 20 October 2012 13:00

Dépenses de l’État – Rs 500 millions pour nos missions diplomatiques (1ere partie) Featured

Rate this item
(4 votes)
L’État dépense un demi-milliard de roupies avec nos 20 missions diplomatiques à l’étranger. La moitié est absorbée par les salaires et les allocations que perçoive le personnel.
Rs 24 millions. C’est la somme que débourse l’État chaque mois pour couvrir les salaires et les allocations du personnel, une soixantaine au total, affecté dans nos missions diplomatiques à l’étranger. Ils viennent d’être révisés à la hausse par le Pay Research Bureau (PRB).

À partir de janvier 2013, un ambassadeur touchera Rs 114 000 par mois, un ministre-conseiller Rs 102 000, un Premier secrétaire entre Rs 59 400 et Rs 75 600, un Second secrétaire entre Rs 23 250 et Rs 48 600 et un Attaché entre Rs 24 000 et Rs 47 100. À coup sûr, avec ce salaire, le personnel diplomatique mauricien ne pourra pas joindre les deux bouts à l’étranger.

Ainsi, plusieurs allocations sont accordées à nos diplomates postés à l’étranger. Certaines sont indexées sur le coût de la vie dans la capitale où ils sont basés. À titre d’exemple, chaque mois, ils ont droit à une Foreign Service Allowance, une Entertainment Allowance et une Rent & Utilities Allowance (voir ci-contre).

Transfer Grant : chaque officier obtient Rs 11 000 au moment d’une affectation à l’étranger, à son retour d’une affectation ou au moment du transfert d’une mission à une autre.
Baggage Allowance : pour couvrir tout excès de bagages, chaque officier obtient Rs 11 500 au moment d’une affectation à l’étranger, à son retour d’une affectation ou au moment du transfert d’une mission à une autre.

Warm Clothing Allowance : chaque officier reçoit Rs 12 000 pour sa première affectation à l’étranger et après chaque cinq ans. Cette allocation pour l’achat de vêtements est accordée également à leur conjoint et à leurs enfants jusqu’à l’âge de 20 ans.

Frais médicaux : le personnel diplomatique à l’étranger, le conjoint et les enfants jusqu’à 20 ans sont remboursés à 90 % pour leurs soins médicaux. Cepen­dant, en cas d’hospitalisation pour une intervention chirurgicale, l’État encourt tous les frais. Certains diplomates ne se privent pas de ce privilège en faisant des suivis médicaux réguliers.

Frais de scolarité : le personnel est remboursé à 60 % pour les enfants entre 3 et 20 ans. Et à 80 % dans les pays où la langue d’enseignement n’est ni le français ni l’anglais.
Service Allowance : les ambassadeurs sous contrat ont droit à une allocation de deux mois après chaque 12 mois de service.

Rs 100 millions de loyer
La location de bâtiments, abritant nos missions diplomatiques, est la deuxième grosse dépense. Elle s’élève à Rs 100 millions par an. Les autres dépenses sont : les utilités
(Rs 30 millions), la maintenance
(Rs 17 millions), les frais de voyages (Rs 16 millions), le gardiennage
(Rs 7 millions), les frais de carburant
(Rs 5 millions).

Diplomates à l’étranger


Last modified on Saturday, 20 October 2012 15:20
Eshan Dinally

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus