02 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Saturday, 27 October 2012 10:38

Prêt de Rs 30 millions non remboursé – Un terrain des Timol vendu à la barre Featured

Rate this item
(2 votes)
Les affaires ne semblent pas marcher fort pour les frères Timol. En sus du coup d’arrêt du projet Trianon Centrepoint, un de leurs terrains a été vendu à la barre en mars dernier.
Plus d’un demi-milliard de roupies de prêts contractés par les Timol. C’est ce qui ressort de l’enquête du Défi-Plus. Le non-remboursement d’un des prêts a débouché sur la saisie, en mars dernier, d’un terrain à Ilot-Fortier, Rivière-Noire.

Selon son casier hypothécaire, en août 2008, Zoobair & Osman Properties Ltd a contracté un prêt de Rs 30 millions auprès de la Mauritius Post and Cooperative Bank Ltd (MPCB). La compagnie des frères Mohammad Zoobair Dawood et Ousman Dawood Timol n’est pas parvenue à respecter le calendrier de remboursements. Dawood Mohamed Timol, leur père, en est également actionnaire et directeur.

Au début de 2011, la direction de la MPCB a ainsi enclenché, auprès de la Master’s Court, les procédures de saisie du terrain donné en garantie. C’est un terrain de 2 880 mètres carrés, situé à Ilot-Fortier, Rivière-Noire, acquis en août 2008 pour la somme de Rs 35 millions auprès de la Société Cent Six « avec subrogation au profit de la MPCB. » Plus précisément, Rs 26 millions pour le terrain et Rs 9 millions pour deux bâtiments. Le premier est une maison en bloc sous dalle ayant trois chambres à coucher, deux salles de bains, une salle de séjour, un office, une cuisine et un garage. L’autre est un bâtiment sous dalle servant de dépendance, composé de quatre chambres à coucher, une cuisine et une salle de bains.

Zoobair & Osman Properties Ltd, selon des documents légaux, est « indebted to the Mauritius Post and Coopertaive Bank Ltd in the sum of Rs 36,071,031.89 being capital and interest outstanding and due as at 31st March 2011, together with the running interest, costs, commission and accessories ». Les commissions de 10 % se chiffrent à Rs 3 607 103,18 et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) due à l’État est de Rs 541 065,47. Au final, le jeudi 29 mars 2012, la MPCB a acheté ce terrain à la barre pour la somme de Rs 39 millions.



Bilans financiers
Tout en étant toujours active, Zoobair & Osman Properties Ltd n’a pas déposé son bilan financier auprès du Registrar of Companies depuis 2010. À la fin de l’année financière de 2009, les emprunts bancaires de la compagnie s’élevaient à Rs 140 millions. Sans compter des découverts de Rs 78 millions et des facilités de leasing s’élevant à Rs 24 millions.

La compagnie des Timol, pour cette même année, a posté des pertes de Rs 41,9 millions. Ce, après un démarrage en trombe. Enregistrée en juin 2004, elle a récolté des profits en 2006 (Rs 3 millions pour des chiffres d’affaires de Rs 63,9 millions), en 2007 (Rs 8 millions pour des chiffres d’affaires de Rs 64 millions), et en 2008 (Rs 9,8 millions pour des chiffres d’affaires de Rs 58 millions).

Les revenus proviennent principalement de la vente d’appartements. Pour l’année financière 2009, la compagnie n’avait pas « invoiced for works completed on the various projects (The Bay, Le Jardin, Comaprim Projects) as the pricing policy has not yet been finalised. The receipts on account of these projects have been transferred to advances ».
Notons que les Executive Directors ont touché Rs 4,1 millions en 2008 et Rs 7,8 millions en 2009. Des dividendes de Rs 8 millions ont été partagés en 2008.

Trianon Centrepoint Rs 345 millions auprès de la Banque des Mascareignes
En raison d’une injonction, le projet de centre commercial 5-étoiles à Trianon, Centerpoint, a connu un coup d’arrêt. Au coût de Rs 1,2 milliard, il est soutenu par des prêts bancaires, dont Rs 345 millions de la Banque des Mascareignes et Rs 70 millions de la Barclays Bank. Le terrain de cinq arpents a été acheté pour Rs 80 millions par Comaprim Ltd de HV Properties. Zoobair Timol et Zoobair & Osman Properties Ltd sont les actionnaires de Comaprim Ltd.

La première phase de Trianon Centrepoint comprend deux sous-sols et cinq étages. La seconde consistera en une tour de 10 étages faite de vitres et de métal où se trouveront des appartements. Trianon Centrepoint comprendra d’autres facilités, notamment six salles de cinéma haute définition laser, une crèche gratuite pour garder les enfants pendant que les parents font du shopping, une gym, un spa, un coin bowling et un food-court, entre autres.

The Bay (Holding) Ltd – L’énigme des investissements
Les transferts d’actions et les investissements au sein de The Bay (Holding) Ltd sont au centre d’une controverse. À tel point que les frères Zoobair et Ousman Timol ont été arrêtés. Depuis, ils sont en liberté conditionnelle après s’être acquittés chacun d’une caution de Rs 50 000 et avoir signé une reconnaissance de dette de Rs 200 000. Il leur est reproché d’avoir ourdi un complot avec de tierces parties pour escroquer la somme de Rs 3 701 643 au préjudice de Rory Kenneth Denoon Kirk et John Thomas Winter, dans des transactions immobilières entre 2007 et 2009.




Ces deux Sud-Africains avaient effectué des investissements en vue de faire l'acquisition de biens immobiliers dans le complexe haut de gamme de The Bay, à Grand-Baie. D’après les conditions de la vente en l’état futur d’achèvement, les acquéreurs auraient dû être en possession de leurs titres de propriété de leurs Beachfront Villas depuis décembre 2008. Au cas contraire, ils doivent se faire rembourser intégralement leurs dépôts. Ils se plaignent de n’avoir obtenu ni l’un ni l’autre.

Emprunt de Rs 50 millions
Grâce à un prêt de Rs 50 millions de la Barclays Bank, les Timol sont parvenus à reprendre The Bay (Holding) Ltd. Et par extension, y aménager des appartements sur ces terrains à Grand-Baie. Ce prêt contracté en mai 2007 s’est avéré très important pour Zoobair & Osman Properties Ltd. Il lui a permis d’acheter toutes les actions de la compagnie The Bay (Holding) Ltd, d’acheter les bâtiments sur deux terrains de  8 100 mètres carrés et de construire des villas. Zoobair & Osman Properties Ltd a tenu son engagement en remboursant le prêt sur 10 mensualités égales et consécutives de Rs 5 millions chacune, frappées d’un taux d’intérêt de 14,25 %.

Les activités de cette compagnie font l’objet de dénonciations auprès de la police. The Bay (Holdings) Ltd est enregistrée auprès du Registrar of Companies, en juillet 2006, par Patrick Marie Jacques Giblot Ducray et Marie Danielle Merle (née Giblot Ducray). Ils détiennent 354 et 146 actions respectivement. Lesquelles, ils vendent, en mai 2007, à Zoobair & Osman Properties Ltd pour les sommes de Rs 23 430 000 et Rs 9 570 000 respectivement.

Six mois plus tard, les Timol vendent 406 des 500 actions ; plus précisément 350 actions à Turnstone Trust & Securities Ltd, représentée par Brian Blatch et Heinrich Odendal ; 50 actions à Serafine Property Ltd, représentée par Stéphane Apitha et six actions à V-Three Bay Ltd, représentée par Dario Adolphe. En mai 2009, Zoobair & Osman Properties Ltd reprend le contrôle de The Bay (Holdings) Ltd à travers une émission de Rs 1 million d’actions. Du coup, elle détient 999 594 d’actions.

Turnstone Schemes
Le Turnstone Scheme permet aux étrangers de jouir des biens immobiliers à Maurice. Dans un document en circulation, intitulé « Mauritius Property Scams », un protagoniste prétend que les Timol auraient joué un mauvais tour à des investisseurs étrangers : « Initially, "The Bay" project, was sold as a “Turnstone scheme" for foreigners - where a Turnstone Trust would effectively hold and control the government land lease in trust. Turnstones were a reputable legal firm. Turnstone schemes were intellectual capital and sold as products. Structures only work if the parties are honest.

“In 2007 some 70% of the shares in The Bay Holdings Ltd (TBHL) were transferred to Turnstones representing “foreign sales” - and 30% was held by local Mauritians. TBHL held 100% of the shares in The Bay Ltd (the land leaseholder). Zoobair and Osman Properties Ltd (owned by the 4 Timol brothers) was the developer. Law changes in 2008 served to prevent circumvention of the non-Citizens Restriction on Property Act (NCRP Act) by reducing residential leases from 20 to 4 years and tightening definitions of ownership.

“In 2009 – The Timols seized the opportunity to …. back the shares of TBHL sold to Mauritians or held in Trust by Turnstones. They did this by a massive share issue in their favour… »
Les Timol mettent les dénonciations sur le compte de la vengeance d’un Sud-Africain.




Last modified on Saturday, 27 October 2012 10:55
Eshan Dinally

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Enquête Popular Articles

Google+